Un train de travaux déraille près de Thoune - 4e accident en juin

Il s'agit déjà du quatrième accident impliquant des trains de travaux ce mois-ci. (photo d'archive) ©KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Accident de t..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un accident impliquant un train de travaux s'est produit pour la quatrième fois en trois semaines en Suisse. Un wagon d'un train de travaux à quatre éléments du BLS a en effet déraillé mercredi matin près de la gare de Heimberg BE.

Personne n'a été blessé, a indiqué la porte-parole du BLS Tamara Traxler à l'agence de presse Keystone-ATS. Il y a toutefois eu des dommages à l'infrastructure, notamment aux poteaux de la caténaire et aux aiguillages.

L'accident s'est produit peu après 10h00. L'équipe d'intervention du BLS est sur place, a expliqué Mme Traxler, de même que la police et les pompiers. Le Service d'enquête suisse sur la sécurité (Sese) mène des investigations sur l'accident.

La ligne entre Thoune et Oberdiessbach est provisoirement interrompue. Des bus de remplacement circulent. La perturbation devrait durer au moins jusqu'à vendredi.

Série d'accidents en juin

Il s'agit déjà du quatrième accident impliquant des trains de travaux ce mois-ci. Le 2 juin, une locomotive a percuté un train de travaux à l'arrêt à Zollikofen BE. Son conducteur a été légèrement blessé. Le même jour, un train de voyageurs et un train de travaux sont entrés en collision latérale en gare de Henggart ZH. Cette fois, personne n'a été blessé.

Le troisième accident, survenu le 16 juin dans l'Oberland bernois, n'a pas non plus fait de victimes. Un train de travaux a déraillé tôt le matin entre Spiez et Interlaken BE.

Coïncidence?

Selon un porte-parole de l'Office fédéral des transports, qui s'exprimait il y a une semaine dans l'émission télévisée "Schweiz aktuell" de la SRF, on ne peut pas forcément comparer les accidents. La cause peut être différente dans chaque cas et la multiplication des cas ces dernières semaines peut aussi être l'effet du hasard.

Mais il est clair que la sécurité sur les chantiers du réseau ferroviaire est insuffisante en Suisse. "Nous devons faire plus d'efforts, les entreprises ferroviaires le savent."

Dans la plupart des autres pays européens, il est facile de fermer une ligne lors de travaux. En Suisse, ce n'est pas possible, ce qui entraîne des risques supplémentaires.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus