Un recueil de photographies pour montrer la richesse de la faune valaisanne

Le photographe chablaisien Roland Clerc publie un premier recueil de clichés ©Roland Clerc http://www.faune-valais.ch
Photographie
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Après des dizaines d'années de photographie animalière, le Chablaisien Roland Clerc publie son premier recueil de clichés. Une déclaration d'amour à son Chablais natal.

Montrer la richesse extraordinaire de la faune valaisanne : le but du photographe chablaisien Roland Clerc. Il vient de sortir son premier livre aux éditions Slatkine.

Renardeau, cerf, blaireau ou amphibien : « Symfaunie valaisanne » propose – sur deux cents pages richement illustrées - une année de promenade dans des paysages qui changent au fil des saisons.

« On ne se rend pas bien compte de la richesse extraordinaire qu’on a dans notre canton au niveau de la nature en général »Roland Clerc, auteur de « Symfaunie valaisanne »

Pas un recueil scientifique

Entièrement autodidacte, passionné de montagne, l’ancien contremaître à la Ciba a derrière lui des décennies de photographie naturaliste. Ce livre, c’est donc la suite logique de ce qu’il a fait jusqu’à maintenant. L’interview de Roland Clerc :

La suite logique d'une vie dédiée à la photographie

Roland Clerc revendique de ne pas avoir écrit un livre scientifique. Il dit vouloir seulement montrer « à quel point c’est beau chez nous ». Surtout le Chablais, auquel Roland Clerc est particulièrement attaché.

« Il n’y a nulle part ailleurs en Suisse une diversité faunique aussi grande. C’est une spécificité du Chablais, de voir autant d’espèces sur un espace aussi petit »Roland Clerc, auteur de « Symfaunie valaisanne »

Le Chabalais, le "paradis sur terre"

Passer inaperçu

Mais pour pouvoir prendre de tels clichés, Roland Clerc passe des heures tapis dans la nature, à attendre le passage des animaux. Il a par exemple pris deux mois cet été pour travailler uniquement sur les mouflons.

« Faire des images de nature, ce n‘est pas (photographier) des animaux qu’on a découvert et qu’on a dérangé. C’est montrer des animaux qui vivent leur vie »Roland Clerc, auteur de « Symfaunie valaisanne »

Il faut déranger la faune le moins possible

Ce livre est donc désormais disponible aux éditions Slatkine. Plusieurs conférences sont prévues dès le début novembre dans le Chablais et dans les régions alentours.

SR
Thèmes liés à l'article
Photographiefaune
Catégories