Un radar anti-bruit pourrait bientôt être utilisé en Valais

Le radar anti-bruit a été présenté ce lundi à Saint-Maurice. ©RhôneFM
Mobilité
Didier Morard
Journaliste

Un appareil de mesure développé en Valais veut prévenir les bruits sur la voie publique. Imaginé par l'ancien architecte cantonal Bernard Attinger, l'instrument a été présenté ce lundi matin à Saint-Maurice.

Un Valaisan fait du bruit son combat. L'ancien architecte cantonal Bernard Attinger souhaite faire prendre conscience aux automobilistes du nombre de décibels émis par les véhicules. Selon lui, le bruit est un facteur de stress important et occasionne le développement de pathologies graves.

Un radar anti-bruit

Bernard Attinger, en collaboration avec un étudiant de la HES-SO Valais-Wallis, Cimark et sa société INCUBE Sàrl, a imaginé le concept d'un "radar anti-bruit". L'appareil mesure la distance et le bruit provoqué par un véhicule à l'aide d'un micro directionnel. "L'appareil permet de viser le véhicule qui fait du bruit. On a ainsi un contrôle précis, "argumente Bernard Attinger. Le système enregistre une photo du véhicule et pourrait permettre à terme aux forces de l'ordre de sanctionner les "fauteurs de bruit". Actuellement, la législation fédérale ne permet pas de punir les conducteurs à l'origine de nuisances sonores. Mais le paradigme devrait bientôt évoluer puisque le National et le Conseil des Etats ont récemment chargé le Conseil fédéral de préparer un projet de loi pour sanctionner les "fauteurs de bruit".

Phase de test

Présenté ce lundi à Saint-Maurice, le dispositif entre dans sa phase de test. Les villes valaisannes intéressées sont priées de contacter les promoteurs du projet. Reste que pour l'heure, peu de municipalités ont fait part de leur intérêt. " L'absence de base légale explique le manque d'engouement pour cet appareil", indique Bernard Attinger.

Bernard Attinger appelle les communes intéressées à s'annoncer

Présente ce lundi à la conférence de presse, la Police cantonale se montre aussi intéressé par ce radar anti-bruit. "Actuellement, la police est un peu démunie autant sur la plan préventif que répressif. On n'a pas d'appareils pour travailler dans ce domaine-là", explique Bertrand Vuignier, chef logistique de la Police cantonale, qui explique que les interventions pour nuisances sonores deviennent de plus en plus fréquentes en Valais.

Le prix de ce radar anti-bruit est estimé à 20 milles francs pièce.

DM
Catégories
album_image
En ce moment
RemedyLEONY