Un mort après la contamination de mollusques au Guatemala

La saxitoxine est une neurotoxine, qui peut s'accumuler dans des mollusques et provoquer une intoxication alimentaire chez l'homme (archives). ©KEYSTONE/AP/ESTEBAN FELIX
Guatemala
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Guatemala a lancé samedi une alerte pour la contamination de mollusques provoquée par une marée rouge. Cette prolifération d'algues donnant à l'eau une couleur rougeâtre, qui touche les côtes de l'océan Pacifique Sud du pays, a déjà fait un mort.

Des analyses effectuées sur cette marée rouge ont montré une concentration élevée de saxitoxines, supérieure aux limites appropriées, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué.

La saxitoxine est une neurotoxine, qui peut s'accumuler dans des mollusques et provoquer une intoxication alimentaire chez l'homme. Depuis le 29 avril, le pays a comptabilisé un décès et onze cas d'intoxication aux mollusques, a-t-on ajouté de même source.

Paralysie, détresse respiratoire et nausées

La population a été appelée à éviter la consommation de mollusques tels que les moules, les palourdes et les coquillages, car "cela produit une intoxication grave et peut même entraîner la mort".

Les poulpes, les calmars, les homards, les crevettes, les crabes et les poissons, peuvent en revanche être consommés sans aucun risque d'intoxication, même en présence de la marée rouge toxique, a-t-on souligné.

Des symptômes comme des picotements des lèvres, de la langue et du visage, peuvent apparaître dans l'heure après avoir consommé des mollusques contaminés. Une paralysie, une détresse respiratoire, des nausées, des étourdissements et des vomissements peuvent survenir dans les cas graves.

ATS
Les articles les plus lus