Un garde-chasse valaisan devant le Tribunal cantonal pour détention illégale de deux aiglons

Didier Morard
Journaliste

Le Ministère public du Valais estime que le prévenu s'est rendu coupable d'infraction à la loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (LChP) et à la loi sur la protection des animaux (LPA).

Un garde-chasse valaisan comparaît ce mardi matin devant le tribunal cantonal. Il est accusé d'avoir détenu en juillet 2018 deux aiglons à son domicile sans autorisation et de leur avoir infligé des mauvais traitements. En première instance, le Tribunal du district de Sion avait condamné l'homme aujourd'hui âgé de 57 ans à une peine pécuniaire de 40 jours-amende à 330 francs, avec sursis. De son côté, la défense a une tout autre lecture du dossier. Selon elle, le garde-chasse, cautionné par sa hiérarchie, a pris soin des rapaces dans la limite des maigres moyens en infrastructures du service valaisan de la chasse, parlant "d'une détention d'urgence". Elle réfute également toute atteinte à la dignité des animaux.

DM/ATS
Thèmes liés à l'article