Un accueil "rapide et généreux" des réfugiés ukrainiens souhaité

La Commission fédérale des migrations veut que l'accueil des réfugiés ukrainiens soit facilité. ©KEYSTONE/AP/Bernat Armangue
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La Suisse doit accueillir les personnes à protéger en provenance d'Ukraine en leur accordant le statut de protection S, demande la Commission fédérale des migrations (CFM). Quant aux personnes persécutées, elles devraient obtenir le statut de réfugiés.

La commission estime lundi dans un communiqué qu'une réglementation "rapide et généreuse" de l'accueil des réfugiés ukrainiens en Suisse est nécessaire. A ses yeux, les conditions sont réunies pour une application rapide du statut de protection S.

Ce dernier accorde un accueil collectif et un droit de séjour à vue. Il permet de "protéger des personnes aussi longtemps qu'elles sont exposées à un danger général grave, notamment pendant une guerre ou une guerre civile ou lors de situations de violence généralisée", détaille la CFM dans un communiqué.

De plus, un regroupement familial "immédiat et généreux" doit être rendu possible. La flexibilité doit être de mise en matière d'accès rapide au marché du travail: il n'est pas nécessaire de respecter systématiquement le délai habituel de trois mois.

Par ailleurs, des individus persécutés personnellement ou potentiellement ciblés, tels que des journalistes, des activistes ou des politiciens, devraient avoir la possibilité de déposer une demande d'asile et d'obtenir le statut de réfugié.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
HumankindCOLDPLAY