Ukrainiens en Valais : forfait hébergement et défraiement pour les familles d’accueil

Image d'illustration ©Kestone ATS
Aide
Thomas Schurch
Journaliste RP

Le Valais a décidé de verser une indemnité forfaitaire mensuelle de 150 francs par personne hébergée auprès de familles d’accueil. Ce montant est lié à l’hébergement bénévole de personnes en provenance d’Ukraine.

Le Département valaisan de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC) a décidé d’allouer une indemnité forfaitaire mensuelle de 150 francs par réfugié en provenance d’Ukraine hébergé par une famille d’accueil. Ce défraiement est destiné à compenser les frais supplémentaires liés aux charges du logement, comme par exemple la consommation d’eau ou d’électricité. Il n’est ainsi pas considéré comme une prestation financière imposable et n’est pas soumis aux cotisations sociales. Si un contrat de bail est signé entre le particulier et la personnes accueillie, l’hébergement n’est plus gratuit et le particulier n’est plus considéré comme une famille d’accueil. L’indemnité ne lui est donc plus versée.

Statut de protection S


Les personnes bénéficiant du statut de protection S ou inscrites pour son obtention bénéficient des mêmes forfaits pour entretien, qu’elles soient hébergées auprès de familles d’accueil ou qu’elles résident dans un appartement individuel ou un foyer avec cuisine individuelle. Ainsi, en fonction de la taille du ménage, une personne majeure recevra entre 350 et 500 francs par mois, une personne âgée de 12 à 17 ans, 300 francs par mois et un enfant jusqu’à 11 ans, 220 francs par mois. Ce forfait pour l’entretien couvre notamment les dépenses liées à la subsistance, à l’habillement, aux frais de déplacement, au frais de téléphone ou encore à l’argent de poche. Les personnes qui bénéficient de ce forfait ont le droit de le gérer elles-mêmes et assument ainsi la responsabilité de leur existence individuelle.

Appartements recherchés !


A ce jour, 235 personnes en provenance d’Ukraine hébergées dans 129 familles d’accueil ont été annoncées auprès de l’Office cantonale de l’asile. De son côté, le canton dispose de 159 places disponibles d’hébergement collectif. Il recherche toujours des infrastructures d’hébergement individuel ou collectif dans toutes les régions du canton. Un guichet cantonal unique se charge de réceptionner les propositions citoyennes à l’adresse entraide2022valais@admin.vs.ch ou par téléphone au 027 606 48 74.

C/TS
Catégories
Les articles les plus lus