TX Group a renoué avec les chiffres noirs l'an dernier

L'éditeur zurichois TX Group a renoué avec les chiffres noirs en 2021 (archives). ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Médias
Keystone-ATS
Keystone-ATS

TX Group a renoué avec les chiffres noirs l'an dernier. Affichant des revenus en hausse, l'éditeur diversifié zurichois a engrangé un bénéfice net de 832,7 millions de francs, contre une perte nette de 94,6 millions en 2020.

A la faveur de la solide performance, les actionnaires se voient proposer un dividende de 7,40 francs par action, alors qu'ils avaient dû s'en passer au titre de l'exercice 2020.

Le bond du bénéfice net reflète, outre une solide performance opérationnelle dans un contexte de reprise économique, 'apport des parts de l'unité des places de marché en ligne TX Markets, à l'exception de JobCloud, dans la nouvelle entreprise commune SMG Swiss Marketplace Group ainsi que son enregistrement comme participation associée à la valeur vénale, explique jeudi le groupe zurichois.

L'opération s'est soldée par un bénéfice comptable de 778,5 millions de francs, enregistré comme produit financier. D'autre part, TX Group n'a inscrit aucune dépréciation, contrairement à l'année 2020.

Le chiffre d'affaires du groupe a crû de 2,3% à 957,4 millions de francs, la croissance organique s'affichant elle à 6%. La hausse reflète notamment l'embellie affichée au niveau des recettes publicitaires ainsi que dans les activités de commercialisation et d'intermédiation.

Alors que le groupe est parvenu à réduire ses coûts, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est hissé à 63,3 millions, contre une perte Ebit de 70,9 millions douze mois auparavant. Ajusté des éléments exceptionnels, l'Ebit s'est envolé de plus de moitié (56,5%) à 128,3 millions de francs.

Compte tenu de la reprise affichée l'an dernier, le conseil d'administration propose un dividende ordinaire de 3,20 francs par action pour l'exercice 2021. Cette somme représente environ un tiers du flux de liquidités disponibles avant effets de regroupement d'entreprises et après dividendes aux actionnaires minoritaires. Deux tiers doivent être investis dans le développement du groupe et de ses entreprises.

Le versement ordinaire s'accompagnera, comme indiqué précédemment, d'un dividende extraordinaire de 4,20 francs par action résultant des flux de trésorerie en lien avec la création de SMG Swiss Marketplace Group. L'unité regroupant les médias payants, Tamedia, remboursera à la Confédération l'aide perçue perçue au titre de la pandémie de coronavirus. L'exercice 2022 sera ainsi grevé de 3,1 millions de francs.

Lors de la prochaine assemblée générale du 8 avril prochain, Pierre Lamunière se retirera du conseil d'administration de TX Group et de Tamedia. Élu pour la première fois en mai 2009, il était auparavant l'éditeur d'Edipresse, dont les médias et plateformes suisses notamment les quotidiens Le Matin, 24 Heures et La Tribune de Genève, ont été repris par TX Group.

Pour lui succéder, le conseil d'administration proposera d'élire au sein de l'organe de surveillance de TX Group Pascale Bruderer.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus