Tué par un train, le premier loup "zurichois" est désormais exposé

Le loup empaillé, remis au musée par le conseiller d'Etat vert Martin Neukom, a été percuté mortellement par un train en juin 2014. Il était issu de la meute grisonne du Calanda, formée deux ans plus tôt. Cette meute était la première en Suisse de... ©KEYSTONE/Ennio Leanza
Grands prédat..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le premier loup parvenu en région zurichoise depuis une centaine d'années fait désormais partie des animaux empaillés du Musée zoologique de Zurich. Il avait été percuté mortellement par un train en 2014 à Schlieren (ZH).

Le ministre vert des infrastructures et de l'environnement Martin Neukom a remis vendredi le jeune loup empaillé au Musée zoologique de l'Université de Zurich. L'ouvrage trouvera sa place parmi les animaux sauvages indigènes.

Identifié avec le matricule M43, le canidé était issu de la première meute qui avait établi ses quartiers en Suisse après l'extermination du loup dans le pays au 19e siècle. Celle-ci s'était installée en 2012 dans le massif grison du Calanda.

Sur son chemin des Grisons jusqu'à l'agglomération zurichoise, le jeune M43 a attaqué plusieurs moutons en 2013 dans les cantons de Glaris et de Schwyz. A la recherche d'un nouveau territoire, il a été percuté mortellement par un train dans la nuit du 17 au 18 juin 2014 à Schlieren, aux portes de Zurich.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
PrideU2