Trois fois moins de courses pour Nez Rouge Valais en 2021

C'est dans la nuit du Nouvel An que les bénévoles de Nez Rouge ont été le plus sollicités (image d'illustration). ©KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ
Opération
Didier Morard
Journaliste

Nez Rouge Valais a remis son tablier pour l'édition 2021. L'organisme a ramené près de trois fois moins de noctambules à domicile en comparaison à l'édition 2019.

Nez Rouge Valais a terminé son opération 2021 de rapatriement. Après une édition 2020 annulée en raison du contexte sanitaire, l'organisme avait repris du service en décembre dernier. " C'était très important pour nous de faire cette édition 2021 parce que sinon les gens nous oublient vite", note David Arlettaz, président de Nez Rouge Valais. Ailleurs en Suisse, plusieurs sections ont décidé de faire l'impasse sur cette édition 2021. Côté chiffres, le résultat est sans appel : Nez Rouge Valais a connu une opération trois fois moins importante. " C'est un bilan mitigé. On s'attendait à mieux. En comparaison avec l'édition 2019, on peut dire qu'on est à un tiers du nombre de rapatriement", précise David Arlettaz.

Tableau comparatif des chiffres de Nez Rouge Valais
Edition 2021 Edition 2019
273 bénévoles 770 bénévoles
468 courses

1'522 courses

23'564 kilomètres 80'000 kilomètres
1'005 clients 3'245 clients

Pour la seule soirée de Nouvel-an, Nez Rouge Valais a rapatrié 250 noctambules et parcouru 5'827 kilomètres. Le tout grâce à 58 bénévoles.

Une soirée annulée

Outre l'annulation d'une soirée le 10 décembre en raison des fortes chutes de neige, Nez Rouge Valais a dû annuler une autre soirée de rapatriement, faute de bénévoles. C'est la première fois de son existence que l'organisme a dû renoncer à son opération. " Le soir du 28 décembre, il y avait que trois bénévoles inscrits. On ne pouvait techniquement pas la faire", regrette David Arlettaz, qui note tout de même du positif dans cette annulation : " Cette annulation a été un peu un électrochoc pour certains bénévoles. L'annulation de la soirée a incité certaines personnes à s'inscrire pour Nouvel-an." Reste que Nez Rouge Valais a dû batailler quasiment chaque soir pour trouver des bénévoles disposant de la 2G (vaccinés ou guéris). "Ce n'était pas évident de trouver des bénévoles", poursuit David Arlettaz, qui remercie au passage les fêtards aussi pour le respect des mesures sanitaires et notamment le port du masque dans les véhicules. " Les clients étaient très respectueux et surtout reconnaissants de notre travail", indique David Arlettaz, qui précise qu'aucun cas de Covid-19 n'a été détecté chez les bénévoles.

Les nouveautés 2022

L'an prochain, Nez Rouge Valais se dotera d'une application mobile, qui permettra aux clients de voir le temps d'attente avant l'arrivée des chauffeurs de Nez Rouge. " On a remarqué cette année à cause d'un nombre inférieur de bénévoles que le temps d'attente s'était allongé. Face à ce temps d'attente rallongé, certains clients ont eu tendance à quand même prendre leur véhicule et ne pas attendre l'équipe de rapatriement" regrette David Arlettaz. Quant à la création d'une section haut-valaisanne de Nez Rouge, le projet suit son cours. "On y travaille. Nez Rouge est mal connu dans le Haut-Valais. On a essayé d'aller sur place pour expliquer aux gens ce qu'on faisait", conclut David Arlettaz.

Prochaine opération pour Nez Rouge Valais : carnaval. Si la situation épidémiologique permet la tenue des festivités, Nez Rouge Valais sera présent sur les routes le vendredi 25 et le samedi 26 février 2022.

DM
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus