Tout savoir sur les frais de formation au travail

Le remboursement des frais de formation au travail ©Pixabay
Formation
L'équipe d'animation
de Rhône FM

Comment cela se passe lorsque l'on entreprend une formation en cours d'emploi ? Qui paie les frais et quelles sont les conditions ? L'avocate, Sandrine Lamon, du Syndicat chrétien du Valais nous explique tout.

Sandrine Lamon nous parle aujourd'hui du remboursement des frais de formation qui ont été supportés par l'employeur durant les rapports de travail.

Souvent c'est l'employeur qui paie les frais

Lorsqu'un employé suit une formation qui est utile à son activité professionnelle, c'est souvent son employeur qui paiera la facture.

L'employeur exige la formation

Pour que son employé puisse continuer son activité professionnelle, l'employeur exige que ce dernier suive une formation. Dans ce cas, c'est l'employeur qui prend en charge tous les frais.

L'employé demande une formation

Dans ce cas, si cela reste dans le cadre de votre activité professionnelle (augmenter vos performances, être plus efficace, maîtriser d'autres outils), le frais peuvent être pris en charge par l'employeur, mais souvent il y a des conditions. En effet, l'employeur peut ne pas avoir envie d'engager des sommes importantes dans des formations sans avoir la garantie d'en bénéficier ( dans le cas où l'employé devait déposer sa lettre de démission juste après la formation). Il arrive donc souvent que les patrons proposent à leurs employés de signer une convention de formation dans laquelle est précisé les conditions. Par exemple, il pourrait y être inscrit que si l'employé quitte son travail après 1, 2, 3 ou 4 ans, il devra rembourser un certain montant.

Il y a une exception, c'est si l'employé se fait licencier (sans avoir commis de faute). En effet, dans ce cas particulier, l'employé n'est pas tenu de respecter cette convention. Il n'a donc pas à rembourser les frais de sa formation.

Retrouvez l'entretien audio ci-dessous.

Audios liés:

Les frais de formation