Tiques, puces… comment les éviter à son animal ?

Le printemps et ses dangers pour les animaux de compagnie ©Pixabay
Animaux
L'équipe d'animation
de Rhône FM

Avec le retour du printemps, les tiques et autres parasites abondent. Léonore Lindén, vétérinaire, nous apporte les solutions pour protéger au mieux votre compagnon à quatre pattes.

Avec l’arrivée du beau temps, les parasites externes (puces, tiques, gales) et internes (vers ronds et vers plats) sont de plus en plus nombreux et il est important de protéger votre animal de compagnie.

Les antiparasitaires

Il existe de nombreuses molécules sur le marché vétérinaire capables de tuer ces parasites. Il est important d'en discuter avec son vétérinaire pour une prévention ciblée. Par exemple, si vous prévoyez d'aller en Italie ou en Espagne avec votre animal, vous devrez utiliser un antiparasitaire qui protège aussi contre les moustiques que nous n'avons pas ici.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il existe des pipettes que l'on met derrière la nuque de son animal (ampoule avec un liquide huileux) et qui se répand sur tout l'animal. L'effet est double, il combat les parasites internes et externes et dure entre un et trois mois. Il existe aussi des comprimés à donner par voie orale. L'avantage c'est que le poil n'est pas souillé et l'effet dure aussi entre un et trois mois.

C'est le bon moment pour un toilettage

Il est important de brosser régulièrement votre animal, ce qui mettra aussi en évidence les éventuelles puces ou tiques.

La chronique est à écouter ci-dessous

Audios liés:

Les parasites sont de retour
Les articles les plus lus