TéléOvronnaz dresse un bilan correct pour la saison 2020-2021

TéléOvronnaz
Tourisme
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

La société de remontées mécaniques peut envisager l'avenir avec sérénité et poursuivre la réalisation de son nouveau télésiège, pour lequel elle vient de recevoir les autorisations nécessaires.

Les comptes ont été présenté ce vendredi lors de l’assemblée générale. Ils sont meilleurs que prévu. «On avait élaboré plusieurs scénarios, dont un catastrophe», explique Samuel Buchard, président de TéléOvronnaz.

«On s'en sort bien par rapport à un début de saison qui était très incertain.» Samuel Buchard, président de TéléOvronnaz

«Et puis in fine on s'en sort bien, même assez bien, avec un cash-flow de plus d'1,3 million. Et puis un résultat opérationnel EBITDA, qui est aussi très important à regarder, et qui se situe à 30% pour les remontées mécaniques. Donc franchement, on s'en sort bien par rapport à un début de saison qui était très incertain.»
Un record de fréquentation pour l'été 2020, un hiver correct, mais aussi le Magic Pass et l'aide du canton pour le domaine de la restauration: autant d'éléments qui ont contribué à ces résultats convenables.

Un nouveau télésiège

Des investissements modérés durant l'exercice écoulé ont permis à TéléOvronnaz de se préparer aux prochains projets d’importance pour la station : la réalisation du nouveau télésiège et le réaménagement du domaine skiable. «Deux téléskis d'ancienne génération (ndlr Châtillon et Petit Pré) vont être remplacés par un nouveau télésiège débrayable quatre places. Et les pistes seront desservies par de meilleurs accès», précise Samuel Buchard. «C'est vraiment pour accueillir les gens sur une partie de notre domaine qui est moins bien desservie: une partie très ensoleillée, qui est plus facile pour les skieurs débutants. Donc vraiment cette fois on répond au besoin de toute notre clientèle.»

Saison d'été

Des investissements sont également prévus pour améliorer la saison d'été. «Le tourisme 4 saisons est une stratégie qui existe depuis plus de dix ans à Ovronnaz. On n'a pas attendu ces dernières années pour nous y mettre», indique Samuel Buchard. «Je regarde encore nos chiffres: on a ouvert plus du 71% du temps de l'année, soit quasiment tous les mois, à part mai et novembre. Donc l'été pour nous est un enjeu aussi stratégique. C'est clair qu'en chiffre d'affaire c'est moins important, mais par contre on voit que comme la saison passée, cela nous a bien aidés.»

Le flowtrail VTT, la rénovation de la place de jeux et un chemin ludique poursuivent leur court. La finalisation du restaurant de Jorasse, situé sur le domaine skiable, est également prévu ces prochaines années.

NT

Podcasts liés:

Un exercice meilleur que prévu pour TéléOvronnaz: bilan satisfaisant pour 2020-2021
Catégories