A Taïwan, le conflit ukrainien amène d'autres peurs. Sur place, les explications de notre expatrié!

taüiwan ©Pexels
Expatriés
L'équipe d'animation
de Rhône FM

C'est un rendez-vous qu'on attendait tous, notre coup de fil avec Sandro Rupp, expatrié à Taïwan. Entre le Covid, les masques et la découverte d'un poisson insolite, il nous parle du conflit en Ukraine, avec des inquiétudes toutes différentes du point de vue des taïwanais.

Tout d'abord, le Covid. Pour l'instant, à Taïwan, rien n'a changé. Le masque est toujours obligatoire et les frontières sont fermées. Pourtant le nombre de cas est très petit mais le gouvernement souhaite vacciner un maximum de personnes et la réouverture des frontières n'est pas prévue avant la fin de l'année.

Mais ce dont on a beaucoup parlé, c'est de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Tous les yeux des européens sont fixés sur ce conflit mais pour les taïwanais, la pression est ailleurs. La population redoute une attaque de la Chine envers eux. Comme tout le monde ne voit que l'Ukraine, l'effet de surprise serait parfait.

On sent une pointe de tension dans la voix de notre expatrié au moment où nous lui avons demandé ce qu'il ferait en cas de guerre à Taïwan.

On vous propose l'interview complète, ci-dessous !

Vidéos liées:

Sandro Rupp à Taïwan

Podcasts liés:

Sandro Rupp, depuis Taïwan
Thèmes liés à l'article
ExpatriéTaiwanUkraine
Catégories