Suspension de Pirmin Lang réduite à 18 mois

Pirmin Lang (ici en 2017) avait détaillé son dopage par le menu. ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Cyclisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'ex-cycliste professionnel Pirmin Lang a été condamné à 18 mois de suspension par la Chambre disciplinaire sur le dopage de Swiss Olympic. C'est une mesure de clémence, la peine ayant été réduite.

L'ancien coureur de l'équipe IAM, vice-champion de Suisse sur route en 2016, avait reconnu publiquement en février 2020 s'être dopé tout au long de sa carrière. Ces aveux, faits après des enquêtes de la NZZ, ont conduit le Ministère public argovien à ouvrir une procédure pénale pour violation de la Loi sur l'encouragement du sport (LESp). Dans la foulée, Antidoping Suisse a requis une procédure disciplinaire auprès de la Chambre disciplinaire, relève mercredi Swiss Olympic dans un communiqué.

Ces démarches ont finalement incité Pirmin Lang à faire des aveux complets. L'Argovien a confirmé à Antidoping Suisse l'acquisition, l’utilisation et la possession de substances interdites ainsi que le recours, à plusieurs reprises, à des autotranfusions sanguines et la tentative d’intermédiation de fournisseurs de substances dopantes.

La coopération du cycliste a décidé la Chambre disciplinaire à réduire la durée de la suspension, ramenée de 48 à 18 mois. La suspension a pris effet le 19 février 2020.

Lang, qui a cessé sa carrière en 2017, devra également s’acquitter des frais de procédure et payer les dépens à Antidoping Suisse, soit un total de 2500 francs.

ATS
Catégories