Sulzer ferme ses deux sites polonais après les sanctions

Sanctionné en Pologne en raison de son actionnaire de référence, l'oligarque russe viktor Vekselberg, Sulzer ferme avec effet immédiat ses deux filiales locales Sulzer Pumps Wastewater Poland et Sulzer Turbo Services Poland (archives). ©KEYSTONE/MELANIE DUCHENE
Industrie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Inscrit sur la liste des entreprises sanctionnées en Pologne en raison de son actionnaire de référence, l'oligarque Viktor Vekselberg, Sulzer ferme ses deux sites dans le pays.

L'entreprise industrielle mettra "tous les moyens juridiques" du droit national et international en oeuvre pour que la Pologne supprime ses sanctions à son encontre, précise-t-elle jeudi dans un communiqué.

Les deux filiales locales Sulzer Pumps Wastewater Poland et Sulzer Turbo Services Poland sont fermées avec effet immédiat. Sulzer a vu sa demande au gouvernement polonais de retrait des sanctions refusées, il s'agit néanmoins du seul pays où Sulzer est sanctionné.

Sulzer emploie 192 collaborateurs en Pologne, qui sont tous touchés par la fermeture des succursales. L'entreprise réalise des ventes de 21,5 millions dans le pays, représentant 0,6% des recettes totales en 2021.

Actionnaire de référence, Viktor Vekselberg détient 49% des parts de l'entreprise via Tiwel Holding.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
LibreANGELE