Succession à la tête de Swisscom au terme d'un exercice 2021 solide

Après neuf ans à la tête de Swisscom, Urs Schaeppi a tiré sa révérence (archives). ©KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Télécoms
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Swisscom affiche une performance en hausse en 2021. Soumis à une érosion de ses revenus, le numéro un suisse des télécommunications a fait un peu mieux que prévu. Le géant bleu annonce également le départ de son directeur général.

Urs Schaeppi quittera en effet la tête du groupe au 1er juin 2021, écrit jeudi l'opérateur de télécommunications contrôlé par la Confédération. Il sera remplacé par Christoph Aeschlimann, qui dirige actuellement la division infrastructure, réseau et IT. Le départ de M. Schaeppi, qui avait rejoint Swisscom il y a 23 ans, est le fruit de sa propre décision.

Le bénéfice net du géant bleu a bondi de 20,0% à 1,83 milliard de francs. Le chiffre d'affaires a progressé de 0,7% à 11,18 milliards de francs et la performance opérationnelle s'est nettement améliorée, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) progressant de 6,0% à 2,01 milliards.

Quant au résultat opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda), il s'est inscrit à 4,48 milliards de francs, soit 2,2% de plus que douze mois auparavant. Comme attendu, le géant bleu entend proposer à ses actionnaires lors de la prochaine assemblée générale ordinaire le versement d'un dividende de 22 francs par action au titre de l'exercice sous revue, soit un montant identique à celui versé l'an dernier.

Dans le détail, le chiffre d'affaires de l'activité de Swisscom en Suisse, qui constitue son coeur de métier, affiche un recul de 0,2% à 8,23 milliards, en raison de la pression sur les prix et de la concurrence. Le géant des télécommunications a en revanche amélioré sa performance avec les clients commerciaux, les ventes progressant de 5%.

Enfin, du côté de la filiale italienne Fastweb, le chiffre d'affaires a crû de 3,8% à 2,39 milliards d'euros et le bénéfice d'exploitation Ebitda de 5,4% à 826 millions d'euros.

Perspectives stables pour 2022

Au chapitre des perspectives, Swisscom vise en 2022 un bénéfice d'exploitation Ebitda de 4,4 milliards de francs, et compte investir quelque 2,3 milliards. Le géant bleu a également pour objectif de proposer un dividende identique de 22 francs par action au titre de l'exercice 2022.

En raison de la concurrence et de la pression sur les prix, Swisscom entend réduire sa base de coûts de 100 millions de francs au cours de l'exercice en cours.

Enfin, en ce qui concerne le litige qui oppose Swisscom à la Commission de la concurrence au sujet de l'extension du réseau de fibre optique, Swisscom réclame une décision rapide du Tribunal fédéral administratif. S'il validait une extension de type P2P, le coût du déploiement serait bien plus élevé et obligerait Swisscom à revoir la couverture visée à 50%, estime le géant bleu.

L'objectif d'extension initial, qui était d'atteindre près de 1,5 million de raccordements fibre optique d'ici 2025, serait réduit d'un tiers, ce qui représenterait près de 500'000 logements et commerces en moins.

ATS
Catégories