Stefan Blättler après plus de 100 jours au MPC: "ça fonctionne"

Le procureur de la Confédération Stefan Blättler, entouré de ses deux adjoints, Jacques Rayroud, à sa gauche, et Ruedi Montanari, à sa droite, arrivant à la conférence de presse vendredi. ©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
MPC
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La guerre en Ukraine fait partie des quatre priorités que le nouveau procureur de la Confédération a mis en évidence après plus de 100 jours en poste. Dans de nouveaux locaux, Stefan Blättler veut insuffler une nouvelle dynamique au MPC, avec souplesse en maître mot.

A la tête du Ministère public de la Confédération (MPC) depuis le 1er janvier, l'ancien commandant de la police bernoise âgé de 62 ans veut travailler dans la réactivité et les réseaux. Pour preuve, la rapide création d'une task force afin de réagir avec compétence à la guerre en Ukraine et à la recherche d'éventuels criminels de guerre parmi les réfugiés arrivant en Suisse.

La poursuite des crimes de guerre ou contre l'humanité fait partie d'une des compétences du MPC et Stefan Blättler voulait en faire une de ses priorités déjà avant le 24 février, a-t-il dit vendredi devant les médias. Autre priorité qui a donné beaucoup de travail au MPC, la lutte contre les organisations criminelles.

Il faut dire que la Suisse est un pays attractif pour elle, selon le procureur. La plupart des chefs sont à l'étranger, en Italie surtout, ce qui implique une collaboration internationale et un travail en réseau. Stefan Blättler s'est déjà rendu deux fois en mars à Rome et à Milan.

Troisième priorité définie par le chef du MPC, la criminalité économique, avec la corruption internationale et le blanchiment. Il en va de la réputation de la place financière suisse, a dit Stefan Blättler. Cette division est de loin la plus dotée en personnel du MPC.

Equipe "bien organisée"

Le terrorisme, avec ses nombreuses facettes, représente la quatrième priorité du nouveau procureur. "En collaboration avec les cantons, nous devons être pro-actifs et travailler en partenariat avec l'étranger, a souligné M. Blättler devant les médias.

Dans un Ministère public de la Confédération qui a connu des années difficiles, Stefan Blättler a trouvé une "équipe qui fonctionne, bien motivée et qualifiée". Elle est nouvellement organisée avec de nouvelles exigences, mais il est indispensable de continuer sans cesse à s'adapter, avec souplesse et en recourant aux compétences là où elles sont, à l'intérieur ou à l'extérieur du MPC, avec les cantons ou les homologues à l'étranger.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus