St-Maurice quitte l'intercommunale du Salentin pour rejoindre la municipale de Monthey

St-Maurice quitte Salentin pour Monthey © DR
Police
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

St-Maurice se retire de la Police intercommunale du Salentin et rejoint Monthey. Divers points d'insatisfaction ont motivé cette décision.

St-Maurice se retire de la Police intercommunale du Salentin et rejoint Monthey. Le groupement du Salentin réunira donc 5 communes au lieu de 6 : Salvan, Vernayaz, Dorénaz, Collonges et Evionnaz. Actuellement situé à St-Maurice, son guichet sera sans doute transféré à Vernayaz.

Dans un communiqué signé par St-Maurice et les cinq communes qui restent dans la Police du Salentin, les présidents affirment que divers points d'insatisfactions ont été mis en lumière. Elles citent "le territoire trop étendu pour assurer une présence policière uniforme sur le terrain, des effectifs trop réduits ou encore une répartition insuffisante des charges entre les différents partenaires".

Salentin : réduction des effectifs de moitié

Le groupement intercommunal, devenu sensiblement plus petit, poursuivra néanmoins sa mission de proximité. Mais ses effectifs passeront de six employés équivalents plein temps à trois.

La nouvelle convention qui lie Saint-Maurice et Monthey sera effective dès le 1er janvier 2023. La Police municipale de Monthey est déjà active sur les territoires de Collombey-Muraz, Vérossaz et Massongex.

Selon le président de Saint-Maurice Xavier Lavanchy, St-Maurice et Monthey font face à des enjeux similaires, qu’il s’agisse de la gestion de ses grandes manifestations ou de grandes zones de parking. "Nous nous réjouissons par conséquent de pouvoir compter sur les prestations d’une police dont les moyens humains et matériaux correspondent à nos besoins, notamment d’une centrale de liaison et de patrouilles disponibles 24 heures sur 24".

De son côté, le président de Monthey, Stéphane Coppey se félicite de cette nouvelle collaboration. L’agrandissement du territoire d’action de la Police municipale de Monthey, dont les effectifs se montent actuellement à 37 agents et seront étoffés, est "réjouissant". Il témoigne "de son professionnalisme et de la légitimité du modèle de police unifiée sur lequel elle se base". Cela permet aussi d’envisager une amélioration du service offert à l’ensemble de la population "grâce à la création d’une 3ème patrouille".

dar/FG/c

Audios liés:

Florian Piasenta, président de Salvan, sur l'avenir de la police du Salentin
Catégories