SSR: les comptes se stabilisent, mais les recettes diminuent

Lors d'une année toujours marquée par la pandémie, les programmes ont gagné en attractivité et permis d'enregistrer des recettes commerciales plus élevées que l’année précédente. ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Médias
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La situation financière de la SSR se stabilise. L'entreprise a clôturé l’exercice 2021 avec un résultat opérationnel positif de 10,3 millions, grâce, dit-elle, à la mise en œuvre des mesures de réduction des coûts. Bémol: les recettes continuent de diminuer.

Lors d'une année toujours marquée par la pandémie, les programmes ont gagné en attractivité et permis d'enregistrer des recettes commerciales plus élevées que l’année précédente, détaille jeudi la SSR. Cela grâce aux taux de pénétration très élevés réalisés par l’information d’actualité.

La tendance à la diminution des recettes se poursuit néanmoins, nuance-t-elle. Par rapport à 2019, les recettes publicitaires TV (164,1 millions de francs) ont ainsi baissé de 14,7 millions.

Nouvelle CCT

Au plan positif, divers évènements sportifs, dont les Jeux olympiques d’été à Tokyo, ont entraîné une augmentation des coûts, mais aussi des recettes commerciales.

La SSR et le Syndicat suisse des mass media (SSM), ont convenu d’une nouvelle convention collective de travail (CCT), entrée en vigueur le 1er janvier de cette année.

Le Comité de direction et le Conseil d'administration ont aussi adopté un Règlement en matière de protection de l’intégrité personnelle et une nouvelle politique du personnel. Cela dans le contexte des dysfonctionnements en matière de harcèlement mis en lumière récemment au sein de l'entreprise.

Plateforme de streaming Play Suisse

La plateforme de streaming Play Suisse, lancée en 2020, s’est étoffée. Elle compte à présent plus de 3000 contenus sous-titrés ou doublés dans les langues nationales et 500'000 abonnés.

Dès sa première année d’existence, elle s’est hissée au deuxième rang des plateformes de streaming les plus regardées en Suisse. Et une minute d’utilisation sur quatre concerne des contenus provenant d’une autre région linguistique que celle de l’utilisateur.

Dans le cadre du Pacte de l’audiovisuel, la SSR a continué d'investir 32,5 millions de francs dans la création cinématographique indépendante helvétique. Si l’on ajoute les moyens alloués aux nouvelles séries et à la série alémanique "Tatort", au total 50 millions ont été versés au secteur du film.

Moins de productions

Le retour à une certaine normalité a entraîné une augmentation des coûts d’exploitation, en partie revenus à leur niveau normal. Ils sont toutefois restés légèrement inférieurs à ce qu’ils étaient avant la pandémie, le nombre de productions s'étant maintenu à un niveau inférieur à la normale.

La vente de deux biens immobiliers devenus inutiles à Zurich et à Genève a généré des bénéfices comptables ponctuels de 38,4 millions, ce qui a porté le résultat à 48,7 millions. La SSR a ainsi pu renforcer ses capitaux propres après deux années de pertes, souligne-t-elle.

Si l’on ne tient pas compte de cette recette exceptionnelle, la SSR a clôturé l’exercice 2021 avec un résultat opérationnel positif de 10,3 millions de francs.

Augmentation de la quote-part de redevance

Grâce aux mesures de réduction des coûts décidées en 2018, appliquées systématiquement, la situation financière de l'entreprise a continué de se stabiliser. L’augmentation de 48,8 millions nets de la quote-part de redevance dévolue à la SSR y a également largement contribué.

La disparition de l’ancien système de redevance (Billag) rapportant neuf millions de moins à la SSR, l’effet positif du produit de la redevance s’élève par rapport à l’année précédente à 39,8 millions.

Nouveau programme d'économies

La transformation de l’entreprise va se poursuivre en 2022, avec une marge toujours plus restreinte sur le plan financier. Alors que le programme d’économies de 100 millions lancé en 2018 a pu être clôturé en 2020, la SSR a dû, en raison de la tendance à la baisse des recettes commerciales, mettre en place en octobre 2020 un nouveau programme d’économies de 50 millions à l’horizon 2024. Ce programme est suivi avec rigueur.

ATS
Catégories