Sous Tramezzani, le FC Sion n'arrive décidément pas à enchaîner

FC Sion ©Keystone-ATS
Football
Justin Grept
Responsable des sports

Le FC Sion confirme sa difficulté à aligner deux victoires consécutives. Huit jours après avoir battu St-Gall, il s'est incliné à Lugano (2-0).

En football, le FC Sion n’a pas réussi à enchaîner dimanche à Lugano. Huit jours après avoir battu Saint-Gall à Tourbillon, les Valaisans se sont inclinés 2-0 au Cornaredo. Depuis le retour de Paolo Tramezzani en Valais, le FC Sion n’a jamais réussi à confirmer après une victoire. Une inconstante qui énerve le défenseur sédunois Jan Bamert. «Pardon de le dire comme ça, mais ça fait ch*** ! On doit trouver une solution au niveau mental pour réussir à enchainer les victoires parce que sinon on ne va pas passer une bonne saison.» 

«Ça fait ch*** ! On doit trouver une solution au niveau mental pour réussir à enchainer les victoires.» Jan Bamert, défenseur du FC Sion

Dimanche au Tessin, les Valaisans ont craqué en fin de première période. Les réussites tessinoises sont tombées juste avant la pause, par Mattia Bottani à la 40e et par l’ancien Sédunois Mickaël Facchinetti à la 44e. «On n’a pas respecté le plan de jeu mis en place, on a été trop coupé en deux défensivement», analyse l’attaquant du FC Sion Théo Berdayes. «Deux erreurs nous coûtent la victoire… La stratégie du coach était de jouer dans la profondeur et de rester compact. Je pense qu’on l’a bien fait pendant quarante minutes, mais ce n’est pas normal de lâcher à cinq minutes de la pause et de concéder deux goales.»


Au retour des vestiaires, le onze de Paolo Tramezzani – sans Luca Zuffi, malade, ni Baltazar, suspendu – a eu un sursaut d’orgueil. Wesley s’est d’ailleurs créé une énorme occasion à la 47e, sans succès. Mais dès la 55e, cette embellie a progressivement disparue. Les Luganais ont alors repris leur domination, trouvant même le poteau de Kevin Fickentscher à la 74e. «On s’est laissé endormir par le faux rythme de Lugano a mis en seconde mi-temps. Nous n’avons pas été assez créatifs pour lutter.»

Première titularisation pour Berdayes

Théo Berdayes qui fêtait dimanche sa première titularisation sous les couleurs du  FC Sion. Après huit entrées en jeu – six en championnat et deux en Coupe –, l’Agaunois de 19 ans a vu la déception du résultat prendre le dessus sur la joie de cette première. «C’est difficile d’être content quand on perd. Mais bien sûr que personnellement ça m’a fait plaisir de pouvoir jouer ce premier match titulaire. Mais encore une fois, quand on perd, ça a beaucoup moins de saveur.» Après avoir déjà marqué son premier but contre l’équipe tessinois – lors du match aller, à Tourbillon – l’attaquant vit un nouveau moment fort de sa carrière face à Lugano. «Oui, mais j’aurais voulu marquer encore une fois aujourd’hui (ndlr : dimanche) pour confirmer que c’était une équipe qui me réussissait bien.»
 
Théo Berdayes et ses coéquipiers pointent au 7e rang de Super League, avec 18 points, soit six de plus que Lausanne, 9e et barragiste. Prochain rendez-vous pour le FC Sion, dimanche prochain à Berne. Ils affronteront YB au Wankdorf dès 14h15.

JG
Thèmes liés à l'article
FC Sion
Catégories
Les articles les plus lus