Soirées du Nouvel An: satisfaction malgré les mesures

Les fêtards (ici à Zurich) devaient s'armer de patience la nuit du réveillon avant de pouvoir accéder aux discothèques, en raison des mesures sanitaires renforcées. ©KEYSTONE/EPA/MICHAEL BUHOLZER
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les organisateurs de fêtes de Nouvel An sont satisfaits du déroulement des soirées, malgré les mesures prises contre le coronavirus. Les files d'attente se sont toutefois allongées en raison des contrôles.

Par rapport aux années précédentes, ce n'était bien sûr pas un Nouvel An normal, a déclaré lundi Alexander Bücheli, porte-parole de la Commission suisse bar et club (CSBC), à la radio SRF. En raison des mesures sanitaires - les clients devaient être vaccinés ou guéris et subir des tests supplémentaires pour pouvoir entrer - les organisateurs tablaient sur une fréquentation moindre que d'habitude.

Certains ont d'emblée renoncé à organiser une fête, un concert ou un autre évènement de ce genre. Mais les manifestations qui ont eu lieu ont été relativement bien fréquentées et les entreprises sont satisfaites, souligne M. Bücheli. Seules de longues files d'attente ont été observées en raison des importants contrôles effectués.

Le porte-parole n'a pas été en mesure de chiffrer ou d'estimer avec précision les pertes financières engendrées par les mesures sanitaires. Généralement, les organisateurs réalisent jusqu'à 40% de leur chiffre d'affaires annuel en novembre et décembre. Cette année, leurs recettes pourraient diminuer de 50 à 60%, selon lui.

ATS