Sion rechute, le LS contraint au nul et Servette encore défait

Keystone-ATS
Keystone-ATS

La 12e journée de Super League n'a pas été favorable au FC Sion. A domicile, les Sédunois se sont inclinés 3-1 devant GC et stagnent à leur huitième place.

C'est l'histoire d'un club qui ne transpire pas la confiance. La première victoire obtenue par Paolo Tramezzani face à Servette n'a donc pas replacé Sion sur les bons rails. Pourtant à domicile face au néo-promu GC, les Valaisans avaient plusieurs bonnes cartes à faire valoir.

Mais qui dit manque de confiance dit souvent incapacité à profiter des occasions. On pense bien évidemment à cette 75e minute avec le deuxième penalty de la période accordé aux Sédunois. Parfait sur le premier à la 47e, Anto Grgic s'est heurté à Moreira pour son deuxième essai. Le milieu de terrain a choisi de changer de côté et le portier zurichois s'est parfaitement détendu.

Et plutôt qu'une égalisation (2-2), les Valaisans ont laissé Djibril Diani seul à 18 mètres trois minutes plus tard et le Français a placé le ballon hors de portée de Fickentscher.

Forcément touché moralement, Sion n'a pas su remonter la pente. Après il faut aussi reconnaître que GC a mérité son succès. En première mi-temps, les hommes de Giorgio Contini ont été efficaces avec les buts de Kawabe (32e) et Sène (44e) juste avant la pause. Sion a relevé la tête en deuxième période, mais l'effort général n'était pas suffisant sous le soleil de Tourbillon.

Le LS ne prend qu'un point

A la Tuilière c'était le match des cancres et il n'y a pas eu de vainqueur (1-1). Un nul qui fait plutôt les affaires de Lucerne, invaincu depuis quatre matches et qui reste 9e.

Lausanne s'est pourtant montré le plus entreprenant et c'est assez logiquement que Kukuruzovic a pu débloquer la situation d'un puisant tir en feuille morte à la 17e. Les Vaudois ont bien cru doubler la mise à la 35e sur un missile de Ouattara, mais le gardien de Lucerne a dévié la frappe de l'attaquant lausannois sur la transversale.

Les Vaudois savaient que ce 1-0 laissait de la place aux joueurs de Fabio Celestini. Et à la 76e, Ugrinic a décoché une frappe du gauche qui a rebondi juste devant Castella, pas exceptionnel en la circonstance. Bien content de cette égalisation, Lucerne n'a pas franchement cherché à aller plus loin. Lausanne a lui poussé pour la forme, sans que l'on sente véritablement une volonté d'aller marquer le deuxième. Le LS demeure ainsi toujours 10e avec deux points de retard sur les joueurs de Suisse centrale.

Servette défait pour la 4e fois de suite

Et de quatre. Servette a subi sa quatrième défaite consécutive en championnat. Les Genevois ont pourtant ouvert la marque par Imeri (16e), mais cela n'a pas suffi.

Parce qu'à la 29e les Grenat ont concédé un nouveau penalty. On sait qu'Alain Geiger en a assez de voir son équipe relancer l'adversaire en offrant des penalties. L'entraîneur genevois a dû soupirer une nouvelle fois lorsqu'Adrien Jaccottet a désigné le point des neuf mètres après une main d'un Grenat dans les seize. La sanction suprême a semblé lourde étant donné la violence du tir tessinois et le temps de réaction nécessaire pour le défenseur de se protéger. Celar lui ne s'est pas posé de question.

Les Genevois auraient pu reprendre l'avantage, notamment en première période lorsque Schalk a bien enroulé son ballon, mais le gardien Saipi a pu détourner la frappe sur l'un de ses montants.

Servette a eu deux belles chances en seconde période, mais le dernier mot est revenu aux Tessinois. A la 78e, c'est Sabbatini, bien monté en deuxième vague, qui a pu expédier le ballon au fond et sceller le sort de cette partie. Le SFC continue de stagner et occupe désormais la 6e place avec 12 points seulement.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une