Sion: la piscine de plein air la Blancherie fête ses 100 ans

La piscine de la Blancherie en 1931 © Provenance Fabienne Karlen
Patrimoine
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

C'est la plus ancienne piscine publique de plein air du canton. La piscine de la Blancherie fêtera son centième anniversaire les 11 et 12 juin prochains. Une exposition retrace son évolution au fil du siècle.

Elle est un incontournable des étés sédunois. La piscine de plein air de la Blancherie est la doyenne des piscines publiques de plein air de notre canton. Ouverte en 1922, elle célèbre cette année ses cent ans.

La première du canton

Construite en 1922, la piscine de la Blancherie est la première piscine de plein air du canton. Le projet est né suite à la fermeture des bains publics de la Ville de Sion. Progressivement, on se penche en effet sur la possibilité de créer une piscine de natation. A proximité immédiate de la ville, elle se trouve à l’époque entourée de vergers, au sein d’un quartier aux origines agricoles. «A son ouverture, la piscine se résume à son bassin et ses cabines. On n'a pas d'espace de loisirs autour du bassin», explique Coline Remy, archiviste de la Ville de Sion.

«A son ouverture, la piscine se résume à son bassin et ses cabines.» Coline Remy, archiviste de la Ville de Sion

«Il faut attendre 1927-1928, pour voir apparaître une première plage. Elle est très modeste, mais on voit par là qu'on glisse d'une piscine bain, vers une piscine de natation.» Un premier agrandissement a lieu au début des années 40, avec l'ajout d'une zone gazonnée. Dans les années 50, le grand projet des architectes Suter et Perraudin voit la création des  bassins que l'on reconnaît actuellement.

La mixité: un sujet délicat

Lors de l’élaboration du règlement de la piscine en 1921, la mixité des bains est discutée, mais bien vite balayée. La question revient pourtant périodiquement sur le tapis. Les autorités religieuses, et certains "esprits étroits" de l’époque, ne voient pas cette démarche d’un très bon œil. «En 1933, le comité de la piscine se sent pressé par la concurrence d'autres piscines qui intègrent la mixité. Le comité propose donc de tester les horaires mixtes», explique Coline Remy.

«La mixité à la piscine ne plaît pas aux autorités religieuses de l'époque.» Coline Remy, archiviste de la Ville de Sion

«Cette proposition ne plaît pas à tout le monde. Certaines personnes quittent le comité. Et les autorités religieuses réagissent. Nous avons dans les archives des échanges de l'époque entre le curé de Sion et le comité.» Cette question épineuse tracassera encore le comité de la piscine jusqu’à la fin des années 1940.

Une exposition pour marquer le centenaire

Pour marquer le centenaire de la Blancherie, les Archives de la Ville de Sion, en collaboration avec le Service des sports, proposent une exposition. Une dizaine de panneaux explicatifs, retraçant l’histoire de la piscine, seront disposés prochainement dans son parc arboré.
La partie officielle se déroulera le samedi 11 juin, dès 10h, suivie d'un apéritif offert à la population. «Nous voulons profiter de cet anniversaire pour resserrer encore les liens avec la population, et inciter le public à profiter de cet espace de détente», souligne Nadine Pardo, conseillère municipale en charge des sports, de la jeunesse et des loisirs.
Durant le week-end du 11-12 juin, l'entrée à la piscine sera gratuite pour tout le monde.

La Blancherie en chiffres
59'000 entrées annuelles, en moyenne sur les 10 dernières années.
81'792 entrées durant l'été 2003. C'est un record de fréquentation.
Un parc de 14'800 m2.
3'500 m3 d'eau dans les différents bassins.
NT

Podcasts liés:

Sion: la piscine de la Blancherie fête ses 100 ans
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Melo PruneSTEVANS