Sécurité à vélo: "Kidical Mass" dans plusieurs villes suisses

Sous la devise "la rue nous appartient", la "Kidical Mass" a invité familles et enfants à enfourcher leur vélo ce week-end, à Bâle notamment. ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Sécurité rout..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La "Kidical Mass", événement qui rassemble enfants et familles à vélo a débuté samedi. La manifestation, qui appelle les villes et les communes à penser à la sécurité des enfants et des cyclistes âgés, se déroule dans 200 localités suisses ce week-end.

Près de 150 cyclistes ont enfourché leur vélo samedi matin dans le centre-ville de Bâle, a rapporté un photographe de l'agence de presse Keystone-ATS. Parmi eux, un grand nombre de familles et d'enfants. D'autres manifestations de cyclistes étaient prévues samedi après-midi dans les villes de St-Gall et Zurich. Dimanche, des actions étaient prévues à Berne, Lausanne, Genève, Thoune BE et Baden AG.

Les organisateurs de la "Kidical Mass" demandent qu'enfants et seniors puissent se déplacer à vélo en toute sécurité. Ces usagers ont besoin "d'une infrastructure qui pardonne les erreurs et qui soit séparée du trafic automobile", souligne l'association faîtière Pro Velo.

Améliorer les infrastructures cyclables

L'utilisation de la bicyclette par les enfants a fortement diminué au cours des vingt dernières années, rappelle l'organisation. Il s'agit alors d'inverser cette "tendance alarmante" en améliorant les infrastructures cyclables.

"Si la Suisse veut atteindre ses objectifs climatiques, elle doit donner aux enfants le goût du vélo, a souligné Jürg Buri, directeur de Pro Velo Suisse. Les enfants sont les habitants des villes climatiquement neutres de demain." En jeu notamment: la mise en oeuvre de la récente loi sur les voies cyclables.

En mars, le Parlement suisse a adopté la loi fédérale sur les voies cyclables, trois ans et demi après l'acceptation par le peuple de l'arrêt fédéral sur le sujet. Le projet oblige les cantons à planifier un réseau de pistes cyclables dans les cinq ans. Ils sont en outre tenus de le mettre en oeuvre dans un délai supplémentaire de 15 ans.

ATS
Les articles les plus lus