Sébastien Carron bien parti pour succéder à Olivier Burri au palmarès du RIV

Sébastien Carron (leader provisoire du RIV 2021) en discussion avec le dernier vainqueur Olivier Burri ©Rhône FM
Rallye
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Sébastien Carron ne laisse que des miettes à ses adversaires depuis le début du 61ème Rallye International du Valais. Le Vétrozain semble lancé vers la victoire. Il succéderait alors au palmarès à Olivier Burri, vainqueur de la dernière édition en 2019.

Déjà très en forme jeudi, Sébastien Carron a confirmé sa suprématie vendredi sur les routes du Rallye International du Valais. Le Vétrozain a signé le meilleur temps scratch de toutes les spéciales disputées. (Seule l’ES5, neutralisée pour les véhicules modernes, a fait défaut dans le programme de la 2ème journée). Très à l’aise, Sébastien Carron file donc vers sa deuxième victoire sur le RIV, après celle de 2016. Interviewé en fin de journée vendredi, il avouait de pas trop y penser.

«C’était une belle journée. Quand tous les paramètres sont réunis, ça peut que bien aller.» Sébastien Carron

Derrière Sébastien Carron, deux pilotes sont bien partis pour figurer sur le podium de la principale catégorie, celle des voitures modernes. Le mieux placé, 2ème vendredi soir à près de 47 secondes du leader, c’est le Jurassien Michaël Burri. Ce dernier était sur le RIV pour jouer la victoire mais il est tombé sur plus fort que lui. Michael Burri livre le bilan de sa journée.

«Sébastien Carron ne fait pas d’erreur. C’est très impressionnant.» Michael Burri

Troisième du classement provisoire, le Valaisan Mike Coppens est allé crescendo depuis le début de ce rallye. En manque de repères et de sensations jeudi soir et vendredi matin, il a trouvé son rythme, notamment grâce à quelques réglages effectués sur sa voiture. Les précisions de Mike Coppens.

«J’ai enfin trouvé des réglages qui me plaisent. La voiture est beaucoup plus précise. Ça arrive un peu tard mais on espère faire une belle journée samedi.» Mike Coppens

Premier déçu, puisque quatrième du classement général, Jonathan Michellod a vécu une deuxième moitié de journée très compliquée vendredi. Des problèmes mécaniques sont en effets venus compliquer sa mission. Le pilote de Sembrancher espère que le travail à l’assistance lui permettra de repartir samedi dans de meilleures conditions.

«La voiture n’avait plus de puissance mais on limite la casse puisqu’on est quatrième.» Jonathan Michellod

Dans notre dossier Rallye International du Valais, retrouvez tous les articles en lien avec cette 61ème édition. Ne manquez pas non plus le suivi de la course en direct ce samedi sur Rhône FM. Le départ de la 9ème spéciale sera donné à 9h15, tandis que les vainqueurs finaux des différentes catégories seront connus aux alentours de 18h.

Catégories
Dossier Rallye International du Valais