Sauvetage héliporté: la Rega et Héli Alpes SA veulent leur part du gâteau

Le stationnement d’un hélicoptère Rega de type AgustaWestland Da Vinci à Sion ©La Rega
Sauvetage
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Air Zermatt n’aura peut-être plus le monopole du sauvetage héliporté en Valais demain. Au moins deux candidatures ont été posées auprès de l’organisation cantonale valaisanne des secours. La compagnie Héli Alpes SA s'associe au géant Rega.

Héli Alpes SA et la Rega sont sur les rangs pour pratiquer le sauvetage héliporté en Valais. Les deux compagnies ont répondu à l’appel d’offre de l’Organisation cantonale valaisanne des secours.

"Monopole injuste"

Héli Alpes est d’ailleurs à l’origine de cet appel à candidatures. Face au monopole exercé par les compagnies Air-Glaciers et Air Zermatt dans le domaine, la compagnie valaisanne a poussé le dossier jusqu’au Tribunal fédéral en 2020. "Il est injuste que le sauvetage héliporté reste l'affaire d'une seule compagnie", estime Francis Sermier, directeur général de Héli Alpes SA. "Qu'il s'agisse de la liberté du marché, mais aussi de l'intérêt du patient. Avoir plusieurs bases sur le territoire, c'est réduire le temps d'intervention, et donc réduire les coûts."

Le nom valaisan associé à la puissance de la Rega

L’appel d’offre du Canton est désormais terminé. Si l’OCVS ne communique pas le nombre total de candidatures reçues, on sait donc que deux dossiers ont été déposés. Le premier, avec le nom de la Rega. Le deuxième avec le nom de la Rega associé à celui d’Héli Alpes. Le directeur d'Héli Alpes SA, qui possède un hélicoptère à Sion, admet que faire cavalier seul n'aurait pas été possible. "D'un côté, notre nom valaisan donne plus de poids à la candidature de la Rega, justifie Francis Sermier. De l'autre, nous bénéficions de la puissance de cette société dans le domaine."

A eux deux, Héli Alpes et la Rega disposent de deux machines sur le sol sédunois. L'appareil zürichois intervient déjà dans le canton de Vaud et l'Oberland bernois. 

Verdict fin 2022

Voilà plusieurs années qu’Héli Alpes nourrit l’ambition d’intégrer l’OCVS. La société saura d’ici la fin de l’année si ses efforts en valaient la peine. Une proposition d'attribution des nouveaux mandats sera mise en consultation cet automne avant l'attribution des mandats d'ici la fin de l'année et leur entrée en vigueur en mai 2023. Et en cas d’échec ? "Le partenariat entre la Rega et Héli Alpes SA restera quoi qu'il arrive", insiste Francis Sermier. "Nous tenterons quand même de nous faire une place dans le domaine des secours valaisans par d'autres moyens."

Francis Sermier évoque la possibilité de démarcher les sociétés de remontées mécaniques directement, sans passer par le Canton.

OB

Podcasts liés:

Air Zermatt et Air Glacier n’auront peut-être plus le monopole du sauvetage héliporté en Valais
Thèmes liés à l'article
Air ZermattRegaHéli AlpesOCVS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Oh My GodADELE