Risques stables sur le marché immobilier suisse (étude UBS)

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les risques dans le secteur du logement en propriété sont restés quasiment inchangés au deuxième trimestre, le domaine restant toujours "surévalué", selon une étude d'UBS publiée jeudi.

L'UBS Swiss Real Estate Bubble Index a atteint 1,58 point au second partiel contre 1,57 point (chiffre révisé) au premier trimestre. Cet indice n'a cessé de progresser depuis le quatrième trimestre 2020 et atteint désormais un niveau enregistré la dernière fois début 2016.

"L'écart toujours plus prononcé entre le prix des logements et les revenus des ménages, de même que la part plus élevée de demandes de crédits destinées à l'achat locatif ont contribué à la hausse de la valeur de l'indice", a précisé la banque aux trois clés dans son étude.

L'établissement a par ailleurs constaté que les prix réels des logements ont stagné en raison du taux d'inflation élevé. L'augmentation de l'endettement des ménages s'est par ailleurs accompagnée d'une solide croissance des revenus.

La croissance des hypothèques en cours des ménages privés a légèrement ralenti, s'établissant à 3% par rapport à l'année précédente.

ATS
Catégories