Retenus avec l’équipe de Suisse M18 pour l’ICHT, Loris Uberti et Cyril Pont rêvent plus grand

Loris Uberti et Cyril Pont ©Rhône FM
Hockey
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Plus qu’un tournoi, c’est une véritable vitrine pour les talents en devenir. L’International Chablais Hockey Trophy lancé ce mercredi à Monthey accueille cinq sélections M18 internationales. L’occasion pour les jeunes joueurs, dont deux Valaisans, de taper dans l’œil des recruteurs.

Etats-Unis, Suède, Finlande, République Tchèque et bien sûr la Suisse : voilà l’affiche alléchante que propose « l’International Chablais Hockey Trophy » cette année. Le tournoi organisé à Monthey accueille les équipes M18 de ces différents pays.

« C’est un honneur et un plaisir de jouer pour la Suisse. » Loris Uberti

Deux Valaisans patineront pour la sélection helvétique à cette occasion. Loris Uberti et Cyril Pont sont tous deux âgés de 17 ans et tous deux évoluent dans la structure du Lausanne Hockey Club. Le premier est gardien et a déjà vécu un match officiel avec l’équipe principale du LHC en Ligue des Champions. Le deuxième a un profil d’attaquant et vient d’une famille de hockeyeurs. Et les deux compères se retrouvent cette semaine avec le maillot de l’équipe nationale M18. Une immense fierté raconte Loris Uberti. « C’est un honneur et un plaisir de jouer pour la Suisse, affirme-t-il. Peu de joueurs peuvent faire cela et on voit que notre travail paie. » Formé à Martigny, le portier s’épanouit désormais à Lausanne. Il concède que l’adaptation à un autre vestiaire que celui de son club habituel peut être un peu difficile. « ça parle beaucoup suisse-allemand, dit-il avec le sourire. Un peu anglais aussi. Ce n’est pas facile. »

Une grande première avec les grands
Loris Uberti a vu son nom apparaître dans la presse cet automne, lui qui a défendu les cages du LHC en Ligue des Champions. Un match sans enjeu, à Mannheim en Allemagne, remporté par les Vaudois et où le jeune gardien a réalisé de nombreuses parades. Un grand moment dans la vie de ce Valaisan.
« Voir le monde professionnel c’est très motivant » Loris Uberti

Entretenir le(s) rêve(s)

Loris Uberti partage donc la découverte de ce nouvel environnement avec Cyril Pont. Ce dernier, fils de Benoit Pont, ancien pro, confirme que le fait de porter le maillot de l’équipe de Suisse revêt une importance capitale dans sa jeune carrière. « Depuis tout petit je rêve de ce maillot », lance l’attaquant passé par Sierre et Viège dans les catégories juniors.

« Mon idole c’est mon père. Il m’inspire depuis tout petit. » Cyril Pont

Son regard s’illumine quand on lui demande de citer un modèle de carrière à suivre. « Mon idole c’est mon père. C’est en partie grâce à lui que je pratique le hockey. Il m’inspire depuis tout petit. » Pas besoin pour Cyril Pont d’aller chercher très loin pour trouver un exemple à suivre. Celui du papa coche déjà toutes les cases. Il s’agira pour le fils de se faire son propre nom dans le milieu. « C’est sûr que des gens connaissent mon père et son passé mais pour moi ce n’est pas une pression. Je suis très fier de suivre ses pas. »

Portés par des rêves communs et des ambitions propres, Cyril Pont et Loris Uberti auront face à eux cette semaine lors de l’ICHT une opposition de catégorie mondiale. Le premier match de l’équipe de Suisse M18 se tiendra mercredi soir contre la Finlande. Le tournoi se poursuit jusqu’à dimanche. Les entrées seront libres mais pour assister aux rencontres un certificat covid sera exigé aux personnes âgées de plus de 16 ans.

Sortir du lot
Depuis de nombreuses années, l’ICHT s’affirme comme une place de choix pour dénicher de futurs talents. Encore plus quand c’est la catégorie M18 qui est présente sur la glace.
« Ce tournoi est un moyen de lancer ma carrière » Cyril Pont
HDC
Thèmes liés à l'article
Hockey sur glaceLausanne HCICHT
Catégories