Résultat "trés préoccupant" pour une enquête du TCS sur l'éclairage des deux-roues

Considérées comme des cyclomoteurs légers, les trottinettes électriques doivent être équipées avec un éclairage à l'avant et à l'arrière pour être homologuées (archives). ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Sécurité
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Le résultat de l'enquête du TCS sur l'éclairage des deux-roues est jugé préoccupant en VAlais. Seulement un tiers des usagers respectent les dispositions légales.

Un tiers seulement des deux-roues en Valais ont un éclairage adapté. Le TCS publie ce mercredi le résultat de son opération nationale de sécurité routière. Des comptages ont ainsi été faits à Sion et Sierre sur les vélos, les e-bikes et les trottinettes électriques. 3

2% des vélos en Valais et 35% des trottinettes électriques étaient conformes à l’éclairage exigé par la loi. 22% des bicyclettes et 15% des trottinettes possédaient un éclairage allumé, mais non conforme. Enfin, presque la moitié des deux roues - 46% des vélos et 49% des trottinettes - circulait sans aucun éclairage, alors que les conditions de trafic l’exigeaient.

Une situation qualifiée de "très préoccupante" par le TCS qui rappelle que l’éclairage est capital pour la sécurité des adeptes de mobilité douce. A l'échelle suisse, un peu moins de deux tiers de tous les engins contrôlés répondaient aux dispositions légales.

SR/c
Thèmes liés à l'article
TCSMobilité douce
Catégories
album_image
En ce moment
DominoJESSIE J