Restaurant réfractaire à Zermatt (VS): trois arrestations

Les patrons d'un restaurant à Zermatt ont été arrêtés par la police dimanche (image d'illustration). ©KEYSTONE/AP/ANDREW MEDICHINI
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

A Zermatt (VS), la police a arrêté dimanche trois exploitants d'un restaurant. L'établissement a été fermé vendredi sur décision du Conseil d'Etat parce que les patrons ne contrôlaient pas le passeport Covid de leurs clients. Depuis, ils ont continué à servir.

Depuis l'entrée en vigueur de la prolongation du certificat Covid, la police cantonale valaisanne, en collaboration avec la police régionale de Zermatt, a inspecté le restaurant à plusieurs reprises et l'a déjà dénoncé au Ministère public pour des violations avérées de l'ordonnance Covid, rappelle la police dans un communiqué.

Vendredi, la police cantonale a notifié aux restaurateurs la décision du Conseil d'État de fermer l'établissement, initialement jusqu'au 12 novembre. La décision a été rendue publique au moyen d'affiches et les entrées du restaurant ont été officiellement scellées. Des blocs de béton ont été déposés devant l'entrée.

Au cours du week-end, la police a effectué des contrôles répétés. Les exploitants du restaurant ont continué de servir des clients, improvisant un bar sur les blocs de béton, comme on peut le voir sur les sites de certains médias.

Le dimanche matin, le restaurant était à nouveau ouvert. Deux clients se trouvaient sur la terrasse. La police a alors arrêté les trois patrons. Le Ministère public a ouvert une instruction pénale.

Dans un communiqué diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, les Jeunes UDC dénoncent la brutalité excessive de la police lors de cette arrestation. Ils condamnent de manière générale les mesures disproportionnées prises par la police contre les personnes qui s'opposent aux mesures sanitaires, comme ce fut notamment le cas début octobre à Berne.

ATS
Les articles les plus lus
A la Une