Rentré lundi d'un voyage humanitaire en Ukraine, le Montheysan Joël Abbet raconte

Les sapeurs-pompiers de Charmey, avec le Montheysan Joël Abbet (en haut à droite) ©CSPI 4C
Ukraine-Russie
Didier Morard
Journaliste

La récolte de matériel humanitaire pour l'Ukraine bat son plein en Suisse. Plusieurs organismes ont participé à cet élan de solidarité.

Les sapeurs-pompiers de Charmey, dans le canton de Fribourg et leur camarade Montheysan Joël Abbet ont récolté en Suisse romande des vêtements, des sacs de couchage, des jouets, du matériel d'hygiène ou encore des médicaments. Mais particularité du projet : ils ont décidé de livrer eux-mêmes le matériel sur place, dans un petit village à l'ouest de l'Ukraine. " Des Ukrainiens de ce village étaient venus en Suisse il y a une dizaine d'années pour apprendre à faire du fromage. Et en contrepartie, des bûcherons du coin sont partis dans ce village ukrainien en voyage d'étude. Au début de la guerre, les contacts ont repris un peu plus intensément. C'est comme ça un peu que c'est parti", raconte Joël Abbet. Le Montheysan a également participé à la récolte de matériel dans le Chablais avant de prendre part au périple.

"On traverse une sorte de no man's land à l'entrée en Ukraine."Joël Abbet

Partie avec des camionnettes et des remorques le 24 mars dernier, toute cette équipe a parcouru 1'600 kilomètres sur la route pour rallier leur point de chute à l'ouest de l'Ukraine. " On est très au courant tout de suite qu'on rentre dans un pays en guerre. On a vu les premiers militaires en uniforme à la frontière entre la Hongrie et la Roumanie. Puis, on traverse une sorte de no man's land à l'entrée en Ukraine", explique Joël Abbet. Sur place, les sapeurs-pompiers ont transféré leur matériel dans des semi-remorques affrétés par le village ukrainien.

Ce n'est qu'un au revoir

De retour depuis lundi dernier à Monthey, le Chablaisien se remémore encore les images de ce périple. " La première chose choquante, c'est de voir avant même d'entrer en Ukraine ces familles qui attendent un tampon de sortie, assises sur des valises. C'était vraiment très très fort", se rappelle Joël Abbet qui peut se consoler avec l'envoi des photos de la distribution du matériel. " On a reçu des photos d'enfants avec des doudous, avec des jouets et des parents avec des sacs Migros avec des affaires à l'intérieur. Ça fait chaud au cœur." Joël Abbet et ses camarades pompiers sont de retour en Suisse depuis moins d'une semaine. Et l'envie d'aider à nouveau les Ukrainiens est déjà dans leur esprit." C'est une action qu'on désire continuer. On a plein de projets en tête pour continuer cette aide, que ce soit sur place ou ici en Suisse parce que des gens vont arriver en grand nombre chez nous", conclut Joël Abbet.

DM

Audios liés:

Joël Abbet sur les raisons de cette action humanitaire
Joël Abbet et ses sentiments lors du voyage
Joël Abbet sur l'exode des réfugiés
Thèmes liés à l'article
MontheyRussieUkraineAide humanitaire
Catégories