Réduction du droit aux vacances

L'équipe d'animation
de Rhône FM

Dans le monde du travail, on a tous le droit aux vacances. Mais dans certains cas l'employeur à le droit de réduire ce droit. On en parle avec Sandrine Lamon.

Ça n’est pas un sujet forcément joyeux : « La réduction du droit aux vacances ». Mais il existe et il vaut mieux en parler que d’avoir de mauvaises surprises.

Le droit aux vacances

Selon le droit du travail, pour un employé à 100 %, le nombre de jours de vacances minimum est à 20 jours, soit l’équivalent à 4 semaines. Il est possible que certaines entreprises proposent plus de jours. Mais dans certaines conditions, ce droit aux vacances peut être diminué.

Incapacité de travail

Dans le cas où un employé se retrouverait dans l’incapacité totale d’aller travailler à cause d’un accident non-fautif, l’employeur peut diminuer le droit aux vacances de son employé. Mais ceci doit suivre certains points importants. Par exemple, si le travailleur est malade pendant 2 mois, l’employeur peut baisser le droit aux vacances de 1.67 jour si l’employé a droit à 4 semaines de vacances par année. Il en sera de 2.08 si le contrat de travail stipule que le travailleur a le droit à 5 semaines de vacances.

Pour en savoir plus, comme par exemple, comment diminue le droit aux vacances dans le cas d’une grossesse, nous vous invitons à écouter notre chronique.

Thèmes liés à l'article