Récolter 1000 sacs à dos en un mois pour les migrants sans abri: le pari de deux Valaisannes

Sacs à dos sans frontières
Humanitaire
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Sacs à dos sans frontières : c’est le projet humanitaire lancé par deux Valaisannes en début d’année. Objectif : récolter 1'000 sacs à dos d’ici le 31 janvier et les envoyer direction la Grèce et les demandeurs d’asile.

Elles comptent récolter 1'000 sacs à dos d’ici le 31 janvier. Elles, se sont deux jeunes Valaisannes, Flavia Gillioz et Joëlle Mayoraz. Depuis le début du mois, elles s’activent pour leur nouveau projet humanitaire : sacs à dos sans frontières.

Concrètement, les sacs récoltés seront transités vers la Grèce, avant d’être distribués par l'ONG Wave-Thessaloniki, qui vient en aide aux migrants qui n'ont pas accès aux camps et qui vivent dans la rue. Puisque si ces exilés reçoivent des biens essentiels ou vêtements, cet objet-là est une denrée rare. Les précisions de Flavia Gillioz à écouter ci-dessous:

Une action concrète qui fait sens

Pour l’heure, près de 250 sacs ont déjà été récoltés, et plus de 800 francs de dons, qui permettront de financer le transport de la marchandise jusqu’en Grèce "On avait tablé sur 500 sacs au départ, pour ne pas être trop ambitieuses, mais l'objectif des 1'000 sacs d'ici la fin du mois se dessine de plus en plus".

Un engouement qui réjouit les deux initiatrices du projet, mais qui peut s’expliquer, selon Flavia Gillioz:

Points de collecte dans tout le canton

De nombreux points de collecte jalonnent le territoire valaisan, entre lieux publics et privés "On a souhaité ancrer des points de collecte dans des lieux publics, comme les écoles et quelques magasins, explique Flavia Gillioz, pour ne pas brider les gens et les inviter plus facilement à faire un don, sans qu'ils aient besoin de frapper à la pote de notre maison". La liste et le lien vers le site de l’action sacs à dos sans frontières sont à retrouver ici.

OB
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus