Rebond des demandes de brevets suisses en 2021

Parmi les entreprises suisses les plus dynamiques, se trouvent le groupe pharmaceutique Roche avec 633 dépôts de brevets , suivi par ABB (522) et Nestlé (388). (Archives) ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Propriété int..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les demandes de brevets en provenance de Suisse ont rebondi l'année dernière, après avoir marqué un repli en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. Parmi les principaux pourvoyeurs de brevets se trouvent Roche, ABB et Nestlé.

Après une baisse de 1,7% en 2020, les demandes de protection de propriété intellectuelle déposées par les entreprises et instituts helvétiques auprès de l'Organisation européenne des brevets (OEB) ont progressé en 2021 de 3,9% à 8442, un niveau inédit, a indiqué mardi l'institut européen basé à Munich. Le pourcentage de hausse se situe au-dessus de la moyenne européenne (+2,8%).

Les dispositifs médicaux ont été les plus actifs en matière de brevets, devant les biens de consommation et les techniques de mesure. Rien d'étonnant donc que, parmi les entreprises suisses les plus dynamiques, se trouvent le groupe pharmaceutique Roche avec 633 dépôts de brevets l'année dernière, suivi par ABB (522) et Nestlé (388).

D'un point de vue géographique, le canton de Vaud, avec 1142 demandes, se classe devant Zurich (1029) et Bâle-Ville (1008).

Au total, 188'600 demandes de brevets ont été déposées auprès de l'OEB, un chiffre en hausse de 4,5% sur un an et qui survient après un repli de 0,6% en 2020.

"La forte croissance des technologies numériques fournit une preuve éloquente de la transformation numérique en cours dans tous les secteurs et toutes les industries", a estimé António Campinos, le président de l'institution.

Parmi les secteurs les plus innovants se trouvent en effet la communication numérique avec 15'400 dépôts de brevets, suivi des technologies médicales (15'321) et l'informatique (14'671).

ATS
Les articles les plus lus