"Raphael Ritz. Aujourd'hui" : exposition majeure pour un peintre valaisan de premier plan

Raphael Ritz
Culture
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Peintre majeur du Valais du 19e siècle, Raphael Ritz, cousin aîné et éloigné de l'illustre hôtelier César Ritz, se voit consacrer une exposition au Pénitencier de Sion. La première depuis 1999, à Viège.

Considéré comme l'inventeur du "motif valaisan", Raphael Ritz, artiste valaisan de premier plan, naît à Brigue en 1829 et s'éteint à Sion en 1894.

Surnommé de son vivant le "Raphaël des Alpes", en référence au maestro de la Renaissance italienne, il parfait sa formation à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf, en Allemagne, dès 1853. Il y rencontre rapidement le succès avec ses scènes de la vie quotidienne, reflets de son Valais natal, quelque peu agrémentées afin de plaire à un public cosmopolite.

Une fameuse famille

Après une douzaine d'années d'allers et retours réguliers, Raphael Ritz rentre définitivement au pays où il contribuera à la création du Musée cantonal d'archéologie, devenu Musée cantonal d'histoire. Une rue du nord de la ville de Sion porte aujourd'hui son nom et celui de son père.

La mise en place de l'exposition qui lui est dédiée jusqu'au 5 juin prochain aura pris près de trois ans. Intitulée "Raphael Ritz. Aujourd'hui", elle invite à redécouvrir son œuvre dont le Musée d'art du Valais détient la plus importante collection.

Mais la démarche entend aussi faire "dialoguer" ces toiles et dessins du 19e siècle avec des créations sonores et des photos contemporaines. Le public est, par ailleurs, invité pour la première fois à découvrir l'univers du peintre et le marché de l'art au 19e siècle à travers une riche correspondance avec sa famille, en particulier son père Lorenz Justin.

FG
Thèmes liés à l'article
RitzExposition
Catégories