Ralentissement pour les épiceries en vrac en 2021, certaines craignent pour leur survie

Les magasins en vrac ralentissent en Suisse ©Keystone-ATS
Commerces
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Est-ce la fin de la mode des épiceries en vrac? Après une forte croissance, les magasins zéro déchet ont connu un certain ralentissement l'an dernier.

Un ralentissement des affaires dans le secteur du vrac en 2021. C’est le constat tiré par de nombreuses enseignes dans toute la Suisse romande. Certaines craindraient même pour leur survie, selon une enquête publiée la semaine dernière par le Temps.

Un phénomène qui n’est pas seulement helvétique. En France aussi, la démarche s’essouffle. Certaines épiceries en vrac auraient ainsi perdu un tiers de leur clientèle depuis mai. Et 40% d’entre elles pourraient avoir disparu dans les six prochains mois.

« C’est un peu inquiétant de voir que les gens soit n’ont plus d’intérêt pour le vrac, soit retournent en supermarché »Sara Pereira, responsable de Déli’vrac

Inquiétudes chez Déli'vrac

On n’en est pas là pour Déli’vrac. Le site de vente en ligne vaudois a toutefois ressenti un certain tassement de son activité l’an dernier. Issue du projet « Business eXperience » de la HES-SO Valais Wallis, la jeune pousse ne chiffre pas l’étendue des dégâts. Mais sa responsable, Sara Pereira confirme que l’entreprise s’est posé des questions sur son fonctionnement l’an dernier.

Sara Pereira sur le ralentissement du vrac en 2021

Manque de professionnalisme en cause

Le phénomène n’inquiète pourtant pas Olivier Richard pour l’instant. Le fondateur de l’enseigne sédunoise Chez Mamie n’a pas constaté de ralentissement de l’activité dans les 13 magasins franchisés en 2021. Il cite toutefois une « baisse du panier moyen », notamment à cause de la crise du coronavirus.

Il regrette en revanche « le manque de professionnalisme » de certaines enseignes récemment apparues sur le marché qui a fait du tort à toute la branche.

« Si c’est juste pour faire du business, malheureusement, ça ne marche pas ».Olivier Richard, fondateur de Chez Mamie à Sion

Olivier Richard sur les raisons du ralentissement

Olivier Richard évoque un début 2022 qui a « bien repris ».  

SR
Thèmes liés à l'article
commerce de détailépicerie en vrac
Catégories
Les articles les plus lus