Quelque 200 opposants au pass sanitaire réunis à Lausanne

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un rassemblement contre la loi Covid-19 a réuni environ 200 personnes à Lausanne dimanche en fin d'après-midi. Humanistes ou plus virulents, les discours de divers collectifs ont été ponctués du mot "Liberté", répété et scandé par la foule.

Les participants, de 150 à 200 personnes, selon la police, se sont réunis dans le calme à l'appel du Mouvement suisse Liberté citoyenne (MSLC). "Non au pass sanitaire", pouvait-on lire sur un drapeau suisse.

"Pour la liberté, nous ne renoncerons jamais", a notamment déclaré Alain Foretay, président du MSLC. "Grâce à vous, un énorme mouvement populaire a vu le jour. Plus de 40% de la population s'est éveillée sur la dérive totalitaire en cours", a-t-il lancé devant les participants réunis pour un vin chaud.

Un orateur a estimé que les graines ont été plantées et a prôné une attitude bienveillante. Plus véhémente, Chloé Frammery, figure de proue genevoise des coronasceptiques, a, elle, évoqué des bulletins de vote qui auraient été détruits.

ATS
Les articles les plus lus
A la Une