Pyongyang mobilise ses cols blancs pour lutter contre la sécheresse

La Corée du Nord est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, notamment aux inondations et à la sécheresse (archives). ©KEYSTONE/AP
Corée du Nord
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La Corée du Nord a déployé des travailleurs non manuels à travers les exploitations agricoles du pays afin d'éviter de lourdes pertes de récoltes consécutives à la sécheresse qui sévit, selon des médias officiels. Le pays souffre de pénuries alimentaires chroniques.

La Corée du Nord, dotée de l'arme nucléaire et soumise à des sanctions internationales en raison de ses programmes d'armes interdits, est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, notamment aux inondations et à la sécheresse, en raison du manque d'infrastructures, de la déforestation et de décennies de mauvaise gestion étatique.

Rodong Sinmun, le journal officiel du parti des travailleurs au pouvoir en Corée du Nord, a affirmé mercredi que des fonctionnaires du gouvernement, des employés travaillant dans des entreprises et des usines "ont rejoint la lutte dans les régions victimes de la sécheresse". "Dès leur arrivée, ils ont commencé à arroser, travaillant avec les agriculteurs afin de lutter contre la nature", selon le journal.

L'article n'a cependant pas précisé l'ampleur des dégâts subis jusqu'à présent, mais il précise que ces mesures visent à limiter les conséquences de la vague de sécheresse en cours et à "prévenir d'éventuels autres dégâts".

Selon l'agence de presse officielle KCNA, citant les services météorologiques du pays, la période de sécheresse devrait se poursuivre toute la semaine. De "légères pluies" sont attendues vendredi, "mais elles ne seront pas utiles pour résoudre la sécheresse", a-t-elle ajouté.

Depuis le début de l'année 2020, la Corée du Nord s'est isolée du reste du monde pour se prémunir de la pandémie de Covid-19. Elle a brièvement rouvert sa frontière avec la Chine au transport de marchandises au début de l'année. Pyongyang a affirmé n'avoir enregistré aucun cas de Covid-19 sur son sol.

La Corée du Nord, dont l'économie et l'agriculture sont en ruines après des décennies de gestion désastreuse et de ressources consacrées au programme nucléaire, a connu une famine meurtrière dans la seconde moitié des années 1990. Des centaines de milliers de personnes sont mortes alors, certaines estimations font état de millions de victimes.

ATS
Les articles les plus lus