PSP récompense ses actionnaires

Dopé par un effet de revalorisation de 464,9 millions de francs, contre 101,6 millions en 2020, le bénéfice net a plus que doublé (+103,7%) pour s'établir à 595,0 millions (archives). ©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA
Immobilier
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le groupe immobilier PSP a bouclé l'année 2021 sur un résultat net plus que doublé, largement supérieur aux expectatives de la communauté financière. Les actionnaires se verront proposer un dividende légèrement relevé.

Le produit des immeubles s'est étoffé de 4,5% à 309,6 millions de francs, indique mardi la société zougoise dans un communiqué. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), corrigé des effets des placements immobiliers, est quant à lui ressorti à 278,8 millions, en hausse de 2,8% par rapport à 2020.

Dopé par un effet de revalorisation de 464,9 millions de francs, contre 101,6 millions en 2020, le bénéfice net a plus que doublé (+103,7%) pour s'établir à 595,0 millions.

Au bouclement de l'exercice, la valeur du parc immobilier s'établissait à 9,13 milliards de francs, contre 8,58 milliards un an plus tôt. Le taux de vacance en revanche s'est légèrement détérioré à 3,8%, contre 3,0% au bouclement précédent.

Forte de ces résultats, l'entreprise proposera à ses actionnaires lors de la prochaine assemblée le versement d'un dividende de 3,75 francs par action au titre de l'exercice écoulé, contre 3,65 francs pour 2020.

Les chiffres publiés s'inscrivent dans le cadre des projections formulées par les analystes du consensus AWP. Le bénéfice net et le dividende relevé ont cependant dépassé les projections les plus optimistes.

Pour 2022, la direction de PSP table sur un Ebitda hors revalorisation autour de 285 millions de francs, et un taux de vacance "inférieur à 4%".

ATS
Catégories
Les articles les plus lus