Produit d'exception, le boeuf de Kobé par notre chef Loris Lathion

L'équipe d'animation
de Rhône FM

Plus qu'un animal ou qu'une viande, le boeuf de Kobé c'est une véritable expérience. Produit très rare et surtout très cher, découvrez comment notre chef Loris Lathion le cuisine.

Tout d'abord, Loris Lathion conseille de faire attention à ce qu'on achète. Tout n'est pas du boeuf de Kobé. Souvent, on trouve en magasin le boeuf Wagyu.

Le "vrai" boeuf de Kobé

Il vient de la province de Kobé au Japon d'une lignée génétique vieille de plus de 400 ans. Les premiers specimens ont été sélectionnés car très efficaces pour le travail dans les rizières mais sa viande l'a rendu inapte au travail. Aujourd'hui, le boeuf est élevé uniquement pour sa chair et sa peau.

Les légendes autour du traitement des animaux

Les boeufs de Kobé ne mangent que de la semoule de maïs bouillie ou du houblon. Les bêtes ont droit régulièrement à des massages, mais ces derniers n'ont aucune influence sur la qualité de la viande. Les massages sont pratiqués avec du saké qui aide à rendre la peau plus belle pour le travail du cuir.

Comment le préparer

Manger du boeuf de Kobé est très rare. Il est important de le préparer de la meilleure des manières. Notre chef Loris Lathion vous propose de le déguster cru, en fines tranches comme des sashimis en très petite quantité. Si vous souhaitez plutôt chaud, il est possible de légèrement snacker la viande et de la déguster avec un peu de sauce soja ou de wasabi. Attention car la viande est très, très grasse et le goût peut rapidement devenir écoeurant. Il est vivement conseillé d'en manger en petite quantité.

Thèmes liés à l'article
Catégories