Proche de la saturation, le cimetière de Platta, à Sion, doit être agrandi

Le projet "A l'orée du bois", signé des deux bureaux, a remporté le concours ©sion
Urbanisation
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

La Ville de Sion doit agrandir son cimetière de Platta Le site actuel, proche de la saturation, sera agrandi, au sud, sur une parcelle de 1600 m2 pouvant accueillir 4800 urnes supplémentaires. Les bureaux d'architectes sont désignés.

Il n'y a plus assez de place au cimetière de Platta. La ville de Sion planche sur son agrandissement et a tranché dans le concours d'architecture qui doit permettre de concrétiser le projet.

Il s'agira de créer un vaste columbarium pouvant accueillir 4800 urnes et permettant une exploitation sur 20 ans. Le conseil municipal veut également y créer un nouveau jardin du souvenir.

Au terme d'un concours sur invitation, l'exécutif de la ville a choisi le projet des bureaux "Dv architectes & associés à Sion" et "MAP – Architecture du Paysage" à Lausanne, pour réaliser cet agrandissement (voir le plan de situation ci-dessous). Les travaux commenceront au printemps 2023 pour une mise en exploitation en 2024.

Le cimetière de Platta a été construit entre 1972 et 1976 par l’architecte sédunois Pierre Schmid. Il est classé à l’inventaire du patrimoine bâti. Dimensionné pour 1800 tombes, il a été agrandi à plusieurs reprises et compte aujourd’hui 3500 places.
 

L'agrandissement est prévu sur toute la partie sud

CH/c
Thèmes liés à l'article
Ville de SionMort
Catégories
Les articles les plus lus