Positif au Covid, le président finlandais souffre d'une pneumonie

Le président finlandais Sauli Niinistö, actuellement testé positif au Covid-19, avait effectué une visite officielle en Suisse en octobre 2013 (archives). ©KEYSTONE/LUKAS LEHMANN
Coronavirus -..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le président finlandais Sauli Niinistö, positif au Covid-19, a annoncé mercredi qu'il souffrait d'une pneumonie. Mais une amélioration de son état lui a permis de quitter l'hôpital.

"Le corona s'est calmé et la pneumonie a frappé", a écrit Sauli Niinistö sur Facebook. A 73 ans, le chef d'Etat a passé "quelques jours" à l'hôpital cette semaine après un diagnostic positif au coronavirus le 19 avril, qui avait entraîné l'annulation d'une visite en Norvège. Remerciant le personnel hospitalier, il a indiqué que son "rétablissement se poursuivait chez lui".

La maladie du président intervient au moment où la Finlande, un pays nordique qui partage une frontière de 1300 kilomètres de la Russie, envisage de déposer sa candidature à l'Otan. En pleine invasion de l'Ukraine par la Russie, Moscou a menacé de renforcer ses moyens militaires, notamment nucléaires, dans la région de la Baltique si la Finlande ou la Suède rejoignaient l'alliance militaire menée par les Etats-Unis.

La Première ministre finlandaise Sanna Marin avait déclaré au cours d'une visite en Suède à la mi-avril que la décision de déposer ou non une candidature serait prise "dans quelques semaines". Le président Niinistö devrait se rendre le 18 mai en Suède, où une candidature à l'Otan est également débattue.

De nombreux analystes tablent sur une candidature de la Finlande, et peut-être de la Suède, suffisamment rapidement pour le sommet de l'Otan fin juin à Madrid.

ATS