Pollution lumineuse : deux députées demandent une baisse de l'éclairage public

Deux députées valaisannes demandent un plan cantonal de lutte contre la pollution lumineuse (image prétexte) ©Keystone-ATS
Grand Conseil
Didier Morard
Journaliste

Vaud, Genève et le Jura se sont déjà dotés d'un plan similaire de lutte contre les pollutions lumineuses, qui sont néfastes pour la faune, la flore, les écosystèmes ainsi que sur la santé humaine.

Le Valais pourrait se doter d'un plan cantonal de lutte contre la pollution lumineuse. C'est du moins le souhait de deux députées – la socialiste Paola Riva Gapany et la verte Magali Di Marco. Elles ont déposé un postulat en sens, qui sera débattu par le Grand Conseil lors de sa session de mai. Le texte demande à l'Etat d'adapter l'éclairage des routes cantonales avec des capteurs et des ampoules ad hoc dans un délai de cinq ans. Les postulantes réclament également des mesures d'encouragement et de soutien à destination des communes, afin qu'elles puissent aussi lutter contre les nuisances lumineuses sur leur territoire.

Selon une étude intitulée "La lumière nuit", 60% de la population mondiale ne peut plus observer le ciel à cause de la pollution lumineuse.

DM
Les articles les plus lus