Polémique PETA : "En Valais, ces vaches font quasiment partie de la famille !"

Image d'illustration ©Joël Perrier
Race d'Hérens
Thomas Schurch
Journaliste RP

PETA, l'organisation de défense des droits des animaux, exige l'interdiction des combats de reines. Une tradition absurde et cruelle selon elle. La réaction du président de la Fédération d'élevage de la race d'Hérens.

A quelques jours de la Finale nationale de la race d'Hérens, PETA Suisse, organisation de défense des droits des animaux, exige la fin des combats de reines.

En Valais, l'amour pour la race d'Hérens, c'est comme la vache en Inde, elle est quasiment sacrée ! Fabien Sauthier, président de la Fédération suisse d'élevage de la race d'Hérens

Dans un communiqué diffusé ce lundi soir, PETA dénonce une tradition, selon elle absurde et cruelle "qui vise à divertir les êtres humains au détriment des bêtes". Au passage, elle critique aussi la manière dont sont traitées les vaches avant les combats et durant l'hiver, "une vie triste attachée dans l'étable".

Interpellée, la Fédération répond sur Rhône FM

"Je pense qu'ils sont mal informés, nous aimons nos vaches !" réplique Fabien Sauthier, le président de la Fédération suisse d'élevage de la race d'Hérens. "En Valais, l'amour pour la race d'Hérens, c'est comme la vache en Inde, elle est quasiment sacrée".

"Oui nous organisons les combats, mais les vaches font ce qu'elles veulent. Elles font quasiment partie de la famille"Fabien Sauthier, le président de la Fédération suisse d'élevage de la race d'Hérens.

Nous vous proposons d'écouter l'interview de Fabien Sauthier dans son intégralité, réalisée ce mardi en direct dans notre journal de midi :

Faut-il interdire les combats de Reines ? Fabien Sauthier s'exprime
Catégories
Les articles les plus lus