Plusieurs personnes blessées lors d'un drame au sein d'une famille

Un homme a blessé son fils avant d'enlever sa femme dans les Montagnes neuchâteloises. La police a mis en place une importante opération pour les retrouver. La population n'a jamais été mise en danger (photo prétexte). ©KEYSTONE/SANDRO CAMPARDO
Montagnes neu..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les Montagnes neuchâteloises ont été mardi le théâtre d'un drame. Un homme a blessé son fils à l'arme blanche avant d'enlever sa femme. La police neuchâteloise qui avait engagé d'importants moyens a retrouvé ce couple grièvement blessé dans un accident de voiture.

Le véhicule accidenté a été découvert vers 08h50 à une centaine de mètres en contrebas du point de vue des Roches-de-Moron (NE), près de la frontière française. D'importants moyens ont été mis en oeuvre pour porter secours à cette femme de 52 ans et à cet homme de 54 ans, ont indiqué la police neuchâteloise et le Ministère public.

L'homme, qui avait reçu récemment l'interdiction d'approcher sa femme, avait laissé à son domicile un mot laissant entendre qu'il voulait mettre fin à ses jours. Les deux victimes sont domiciliées à La Chaux-de-Fonds.

Le fils de 24 ans qui a été blessé à la main par une arme blanche a été acheminé à la clinique de la main à Lausanne. Son pronostic vital n'est pas engagé.

C'est mardi vers 05h50 que le 144 avisait la police neuchâteloise qu'une personne avait été blessée à l'arme blanche à la rue de la Serre à La Chaux-de-Fonds. Sur place, la police a été informée du possible enlèvement de la mère de ce jeune homme par son père.

Vaste opération de recherche

Une vaste opération de recherches a été immédiatement lancée par l'ensemble des patrouilles et des spécialistes de la police afin de localiser le couple. Les polices des cantons voisins, l'Office des douanes et de la sécurité aux frontières ainsi que la gendarmerie ont été sollicités pour participer aux recherches.

Le Ministère public neuchâtelois a obtenu dans des délais qualifiés de remarquablement brefs l'entraide des autorités judiciaires françaises pour localiser le téléphone de la mère de famille. Durant toute cette opération, la population n'a jamais été mise en danger, ont assuré les autorités.

Une enquête a été ouverte, diligentée par le procureur de service Nicolas Aubert. Aucune autre information ne sera fournie à ce stade de l'enquête, ont précisé la police et le Ministère public.

ATS
Catégories