Plus de 200 véhicules militaires mis hors service à Collombey-Muraz

220 véhicules militaires démantelés à Collombey-Muraz ©Laurent Gilleron - Keystone-ATS
Armée
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

C'est la fin de près de deux ans de travaux. Plus de 200 véhicules militaires ont été démontés et recyclés à Collombey-Muraz.

Plus de 200 véhicules militaires mis définitivement hors service. Le processus, entamé en janvier 2020, a pris fin ce jeudi sur le site de l’entreprise Thévenaz-Leduc à Collombey-Muraz.

162 obusiers blindés M109 et 58 véhicules de transport à chenilles M 548 ont ainsi été démontés ; 4200 tonnes de matériaux ont été recyclés, dont la plupart pourront être réutilisés et affectés à de nouveaux usages. Le département de la défense et Armasuisse l’indiquent dans un communiqué. Ils précisent que cette opération a été menée avec pour ambition de « procéder à la mise hors service partielle de la façon la plus écologique et la plus économe en ressources possibles ».

220 véhicules militaires démontés à Collombey-Muraz.MP4

Bilan financier positif pour le DDPS

Aluminium, acier, cuivre, bronze et fer ont ainsi été triés et revendus sur le marché des matières premières. Cela a permis de couvrir l’intégralité des coûts d’élimination. Le DDPS a par ailleurs généré des revenus financiers grâce à cette opération, qui pourront être utilisés pour d’autres mises hors service, indique encore le communiqué.

Avant d'arriver en Valais, ces véhicules avaient fait étape sur la base logistique de l'armée. Moteurs, chauffages et systèmes de navigation avaient déjà été récupérés, pour pouvoir être réutilisés sur du matériel encore en circulation. Dans le Chablais, les obusiers et les véhicules de transport ont aussi été démilitarisés et transformés, afin qu'ils ne puissent plus être utilisés à des fins militaires.

Retrouvez notre reportage ci-dessous:

Podcasts liés:

Le journal du soir - sujet 3
Thèmes liés à l'article
ArméerecyclageCollombey-Muraz
Catégories