Plus de 200 manifestants devant la mission russe à Genève

Une manifestation de protestation contre la guerre en Ukraine a eu lieu jeudi en fin d'après-midi devant la mission russe à Genève dans le quartier des organisations internationales. ©KEYSTONE/GABRIEL MONNET
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un mois jour pour jour après l'agression russe contre l'Ukraine, plus de 200 manifestants, principalement des Ukrainiens, ont protesté jeudi contre la guerre devant la mission russe de Genève. Ils ont dénoncé le massacre des civils.

Les premières notes de l'hymne ukrainien ont retenti à la trompette. Un lourd silence empreint d'émotion a doucement fait place à un murmure dans l'assemblée, qui a fini par chanter avec conviction. Des larmes coulaient sur les joues de nombreux manifestants.

Des poussettes, des habits d'enfant et des jouets avaient été amenés pour dénoncer les crimes commis contre les civils. Le Comité de solidarité avec le peuple ukrainien et avec les opposants russes à la guerre qui a organisé ce rassemblement compte renouveler ces protestations contre la guerre tous les jeudis.

"Nous reviendrons pour montrer qui est l'agresseur", a déclaré Sylvain Thévoz, député socialiste. "Le risque est que cette guerre soit oubliée ou tombe dans l'indifférence", a-t-il ajouté en soulignant que cela ne doit pas arriver à Genève, la ville qui accueille le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"Nous ne pouvons pas baisser les bras", a déclaré Alina Datsi, une Ukrainienne installée en Suisse depuis 2015. Cette femme à l'origine de la manifestation a appelé au retrait des troupes russes de l'Ukraine, au soutien à la résistance ukrainienne, à l'accueil des réfugiés et au blocage des fonds des proches du régime. Il faut des mesures ciblées contre les oligarques, a-t-elle ajouté.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Calm DownREMA