Pirmin Werner au pied du podium en saut (Aerials)

Il n'a pas manqué grand chose à Pirmin Werner. ©KEYSTONE/EPA/MAXIM SHIPENKOV
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Pirmin Werner, au bout du suspense, a pris la 4e place de la finale olympique du saut (Aerials), dans le ciel nocturne de Zhangjiakou. Il lui a manqué trois points et demi pour accrocher une médaille.

Le Chinois Qi Guangpu (avec 129 pts) s'est imposé devant l'Ukrainien Oleksandr Abramenko (116,5) et le Russe Ilia Burov (114,93). Pirmin Werner a obtenu 111,5 points, après avoir escamoté l'exécution de son saut avec cinq vrilles lors de la "superfinale" qui réunissait les six meilleurs après deux sauts.

Le Zurichois de 22 ans, qui disputait ses premiers Jeux, n'a pas gardé ses jambes suffisamment droites dans les airs et n'a pas ainsi pu rééditer la performance de son premier saut, certes "seulement" quatre fois vrillé mais parfaitement exécuté et à l'issue duquel il pointait en tête.

Les compteurs étaient cependant remis à zéro après les deux premiers sauts. S'élançant en avant-dernier de la grande finale, Werner a manqué de relâchement et a vu la médaille lui passer sous le nez de peu, dans cette compétition très spectaculaire qui a ravi le maigre public chinois.

Le Zougois Noé Roth s'est classé 8e. Il était davantage attendu que Werner mais n'a pas pu se hisser en superfinale. Les deux Suisses avaient déjà fini au pied du podium (4es) de l'épreuve mixte six jours plus tôt, aux côtés d'Alexandra Bär.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus