Peut-être bientôt une infirmière cantonale pour le Valais

Infirmière à l'hôpital de Sion ©Keystone-ATS
Santé
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

En réponse à la pénurie de personnel et à l'initiative populaire adoptée en novembre dernier, le Valais pourrait se doter d'une infirmière cantonale. Comme le voisin vaudois vient de le faire en première suisse.

A l'instar du canton de Vaud, depuis le 1er février, le Valais pourrait se doter d'une infirmière cantonale. C'est en tous cas ce que demandent par le biais d'une motion quatre députés, tous infirmier, infirmière ou physiothérapeute mais issus d'horizons politiques différents.

Le rôle de cette infirmière cantonale recouvrirait celui des deux actuelles infirmières en santé publique. Mais s'y ajouterait la création et la mise en œuvre de conditions cadres incitant la jeune génération à choisir cette voie et les professionnels à rester dans le métier.

Une pénurie aggravée par les changements d'orientation

Actuellement, selon l'Observatoire suisse de la santé, 32% des soignants du degré tertiaire (infirmiers/infirmières ES et HES) quittent leur profession avant 35 ans. Ce chiffre augmente encore avec l'âge pour atteindre près de 50 % à 49 ans et plus.

Les quatre motionnaires estiment aussi que cette modification de la loi cantonale sur la santé constituerait une première réponse concrète à l'initiative sur les soins infirmiers acceptée en novembre par 59.2% de la population valaisanne.

FG

Audios liés:

Jean-Daniel Melly, co-auteur de la motion : le rôle de l'infirmière cantonale par rapport aux infirmières de santé publique
Alexandre Maret, co-auteur de la motion et membre du comité de l'ASI-Valais
Thèmes liés à l'article
infirmière cantonaleinfirmière
Catégories